Le tourisme de mémoire fait son entrée au Salon mondial du tourisme

Partagez l'information

 

TOURISME MEMOIRE

Le Salon mondial du tourisme qui se tiendra du 21 au 24 mars 2013 à Paris ouvrira un nouvel espace dédié au tourisme de mémoire

 

Pourquoi ce nouvel espace ?

La perspective du centenaire du début le la première guerre mondiale qui sera commémoré en 2014, la croissance considérable du nombre des visites des lieux de mémoires (cimetières et patrimoine militaire), la naissance ou renaissance des musées (nouveau musée de Verdun, musée de la grande guerre à Meaux,  musée des Hussard à Tarbes ..) en sont à mon avis les premiers ingrédients…

La réponse des organisateurs

Espace Tourisme de Mémoire

Parce qu’on profite aussi des vacances pour comprendre et rendre hommage…

La mémoire historique collective attire de nombreux publics, jeunes ou moins jeunes, soucieux de comprendre ce qu’il s’est passé. En France et à l’étranger, de nombreux musées, mémoriaux, sites… rendent compte d’un passé qu’il convient de ne pas oublier.

A la veille de la commémoration du 100ème anniversaire de la Grande Guerre, Le Mondial du tourisme mettra en avant un espace dédié au tourisme mémoriel, avec des animations, des expositions et des ateliers pratiques; afin que les pays, régions, départements, villes, et musées concernés fassent partager leur histoire aux visiteurs.

Du 21 au 24 mars 2013, le réseau du  Front occidental de la Grande Guerre et le CRT NORD Pas de Calais  présenteront les lieux incontournables  à visiter. Le CRT Lorraine et la Meuse préparent en exclusivité pour le Mondial une exposition interactive sur  les combats menés, la vie dans les tranchées, l’hommage aux Poilus, héros de la nation.

En savoir plus sur le Salon mondial du tourisme

Une enquête nationale mesurant le poids et l’impact économique de cette filière

(Source Ministère de la Défense) Au cours de l’année 2010, le ministère de la Défense, le ministère de l’économie et des finances, et l’agence de développement touristique de la France – ATOUT FRANCE, se sont associés, pour réaliser une étude nationale consacrée au tourisme de mémoire.

La première phase de cette étude a révélé que les sites historiques relatifs aux conflits contemporains ont attiré plus de six millions de personnes en 2010 en France et généré près de 45 millions d’euros de recettes.

Une seconde phase mesurant l’impact économique de cette filière a été conduite dans six territoires retenus pour la diversité de leur offre en matière de tourisme de mémoire : le Var, la Meuse, la Somme, la Haute-Vienne, le Bas-Rhin et le Calvados.

Lire aussi Poids économique du tourisme de mémoire dans le Bas-Rhin (format pdf, 1 MB).

Télécharger la Brochure « Tourisme de mémoire » (format pdf, 4 MB).

Découvrir les lieux de mémoire en France sur cheminsdememoire.gouv.fr

Voir aussi

Guide-des-lieux-de-memoire.jpg

Tournage ECPAD

Mille lieux d’histoire et de mémoire sur une carte interactive

Un Petit Futé dédié aux champs de bataille

L’audioguidage sur les champs de bataille meusiens par smartphone

 

Paysages et sites de mémoire de la Grande Guerre

Les Britanniques et la Grande Guerre dans la Somme

Belges et Français pour une inscription des sites de la grande guerre par l’Unesco

Valoriser les patrimoines militaires

Mardi 20 novembre 2012

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail