88e congrès national de la Demeure Historique

Pocket
Article pouvant être lu en 5 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

DEMEURE HISTORIQUE

Le 88e congrès national de la Demeure Historique se tiendra le 6 décembre 2012, au palais Brongniart à Paris, et développera le thème « Les monuments historiques privés, acteurs de la dynamique des territoires »

Ce rendez-vous annuel, qui rassemble près de 600 propriétaires de monuments historiques privés et de nombreuses personnalités du monde du patrimoine et des médias, constitue un temps fort pour tous ceux qui sont concernés par la cause des monuments historiques.

Le débat portera sur  » À la veille du centenaire de la loi de 1913, quels sont les moyens pour préserver la contribution des monuments historiques privés à la croissance, l’emploi, la dynamique et l’identité des territoires ? « 

Un débat

À la veille du centenaire de la loi de 1913, quels sont les moyens pour préserver la contribution des monuments historiques privés à la croissance, l’emploi, la dynamique et l’identité des territoires ? »

À l’heure où la compétitivité, la croissance et l’emploi sont des enjeux prioritaires, la filière patrimoine se positionne comme l’une des plus prometteuses de notre pays avec plus de 500 000 emplois. Elle générerait un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros. Quelles peuvent être les pistes de travail et d’action pour que les gestionnaires de monuments historiques puissent contribuer davantage à la dynamique et à l’emploi dans les territoires. Quel serait également le rôle joué par l’État et les collectivités territoriales ?

En introduction, Adrien Goetz, écrivain, maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne abordera « Le rôle essentiel des monuments historiques dans la constitution de l’identité d’un pays ».

Dans le rapport remis par Louis Gallois au premier ministre le 5 novembre dernier, la compétitivité de la France est évoquée comme un enjeu majeur de la relance économique. Quelle place le patrimoine peut-il occuper dans cette compétitivité ?

Face à des restrictions budgétaires, les collectivités territoriales n’ont plus les moyens de soutenir des projets de restauration sur des monuments historiques ne leur appartenant pas. D’autre part, l’État et ces mêmes collectivités se désengagent également vis-à-vis de leur propre patrimoine monumental dont la charge financière est devenue trop lourde. Comment pallier ce paradoxe face à des besoins de financement toujours croissants et des ressources qui diminuent ? Un nouveau modèle économique est-il à inventer ?

Par ailleurs, le budget prévoit une baisse de 16% des crédits alloués au patrimoine. Dans le même temps comment la ministre de la Culture et de la Communication, qui a stoppé la mise en oeuvre de grands projets nationaux, peut-elle garantir l’égalité des chances entre monuments privés et monuments publics en fonction des territoires ? Le chiffre symbolique de 10% des crédits affectés aux monuments historiques privés sera-t-il de nouveau atteint ? Ces éléments seront-ils intégrés dans le projet de loi sur le patrimoine ?

Enfin comment préserver le savoir-faire français face aux pièges d’une concurrence déloyale intra européenne sans tomber dans une forme de protectionnisme ?

Pour débattre de ces questions :

  • Philippe Barbat, conseiller en charge du patrimoine au cabinet d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication
  • Patrick Bloche, député de Paris, président de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale
  • Vincent Éblé, sénateur, président du Conseil général de Seine-et-Marne, membre de la Commission culture au Sénat
  • Christophe Echlimann, dirigeant d’une entreprise de restauration, président de l’association Métiers du Patrimoine
  • Bruno Le Maire, ancien ministre, député et membre de la Commission des finances de l’Assemblée nationale
  • Jean de Lambertye, président de la Demeure Historique
  • Philippe Richert, président du Conseil régional d’Alsace, ancien ministre et ancien sénateur.

En conclusion, Thierry Repentin, ministre délégué auprès du ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, chargé de la formation professionnelle et de l’apprentissage abordera la question suivante : Quels emplois nouveaux et quelles plateformes de formation professionnelle peuvent offrir les monuments historiques privés et plus largement la filière économique du patrimoine ?

Annonce du palmarès des prix 2012, preuve d’un mécénat en pleine croissance

L’après-midi sera consacrée à la remise de prix décernés par des mécènes afin d’encourager ou de récompenser des programmes de restauration et des actions d’animation. Cette année 21 prix seront attribués représentant une dotation globale de 216 000 euros soit le double de la dotation en 2011.

En 2012, trois nouveaux mécènes sont venus nous rejoindre sous la forme de deux prix et d’un parrainage :

  •  « Le Grand Trophée de la plus belle restauration » en partenariat avec Propriétés de France et Le Figaro Magazine, d’une dotation de 30 000 euros,
  •  « Le prix de la Maison de la chasse et de la Nature », en partenariat avec la Fondation de la Maison de la chasse et de la nature, d’une dotation de 15 000 euros,
  •  « Le prix Tuilerie Aléonard », parrainé par la tuilerie Aléonard, avec un don en nature d’un montant de 6 000 euros.
  • deux dotations ont été augmentées : celle du prix Hubert Heilbronn et ses enfants qui est passée de 5 000 à 6 000 euros et celle du prix Pictet Jardin-Patrimoine qui est passée de 10 000 à 15 000 euros.

La liste des lauréats 2012 sera dévoilée à cette occasion, en présence des mécènes et des lauréats, par le duo formé par Isabelle de Charnacé et Daniel-Jean Cassagne au cours d’une présentation en musique et en images.

En savoir plus sur le congrès de La Demeure Historique

Lire aussi

aperçu

Aurélie Filippetti : Pourquoi je veux rénover nos lois patrimoniales 

Vincent Berjot : Pourquoi une nouvelle loi sur le Patrimoine historique ?

La parabole des Tuileries ou l’effet multiplicateur de l’investissement culturel

 

(28 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de