Chef d’oeuvres en péril sur Facebook (Archive 2013)

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

FACEBOOK – CHEFS D’OEUVRE EN PERIL

Sur Facebook, des amoureux du patrimoine animent depuis décembre 2011 une page recensant en image les chefs d’oeuvre en péril ou disparus de notre patrimoine historique et culturel. Un formidable travail collectif qui recense plusieurs dizaines d’édifices suivi par près de 9 500 internautes

Selon ses animateurs, « Cette page est destinée à faire connaître les chefs d’oeuvre architecturaux amenés à disparaître faute d’entretien ou de restauration, ainsi que ceux déjà disparus suite au désintérêt des pouvoirs publics ou l’avidité de certains hommes politiques, promoteurs, industriels verreux … N’hésitez pas à publier vos photos ou documents divers ! »

Découvrir cette page sur Facebook

Commentaires via facebook
(3 523 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: ,

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
sagazanLEMIEREMichel Orcel Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
LEMIERE
Invité

Bonjour,
Concernant les chefs d’oeuvres en périls sur FACEBOOK (page http://patrimoine.blog.pelerin.info/2013/01/11/chef-doeuvres-en-peril-sur-facebook/#more-24832) de votre blog , le château de la Droitière à Mauves est au centre et le château de Launay à Thénioux est à droite.
Cdt

Michel Orcel
Invité

Très attentif à votre travail, je me permets de vous signaler la très réelle menace de destruction qui pèse sur l’Hôpital de Bonneville.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Non_a_la_demolition_de_lHopital_de_Bonneville/?cfxrlbb

Avec mes encouragements et mes sentiments bien cordiaux.

Michel Orcel.