Neuf logements sociaux aménagés dans une ancienne église

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EGLISE DESAFFECTEE

Eglise aulnoyes-aymeries à vendre

La Voix du Nord, datée du 28 février 2013, nous apprend l’aménagement de neuf logements sociaux dans une ancienne église à Aulnoye-Aymeries (Nord)

« L’église Saint-Éloi (qui n’en est plus une depuis sa désacralisation et sa mise en vente par le diocèse de Cambrai en 2011) aura bientôt une nouvelle destination. Le bailleur social Promocil y aménagera neuf logements. Les travaux devraient débuter cet automne. suite et photo

Voici l’article paru dans le quotidien du Nord (photo ci-contre) au moment de la mise en vente de l’église qui venait d’être désaffectée :

À vendre à Aulnoye-Aymeries : lieu de culte désacralisé, « à rénover » (la Voix du Nord, 5 juin 2011)

« À Aulnoye-Aymeries, l’ancienne église Saint-Éloi a été mise en vente par son propriétaire, le diocèse de Cambrai. Selon l’annonce mise en ligne par le notaire Me Azambre le bâtiment « conviendrait pour une salle de réunions, de réceptions ou autres projets ». Un lieu de culte «  désacralisé »… «  Lire la suite

Ce que j’en pense en quelques phrases :

  1. Le bâtiment n’a pas été détruit, à l’heure du développement durable, c’est un point fort à souligner;
  2. le bâtiment ne connaissait de caractère ou de mémoire historique à préserver particulièrement.
  3. Le nouvel usage  de l’église désaffectée est à vocation « sociale »… c’est peut-être pour certains une maigre consolation, mais pour moi cela en reste une malgré tout.
  4.  L »architecture du bâtiment permet ce genre de reconversion, sans que cela choque à priori le regard du passant.

Que deviendront les vitraux de l’église d’Aulnoye-Aymeries ?

Pour répondre à la question posée ci-dessous en commentaire sur l’avenir des vitraux réalisés par le peintre Michel Gigon, voici la réponse reçue de Caroline Biencourt, responsable du Service de la conservation du patrimoine du diocèse de Cambrai :

 » Pour répondre à votre question, ou plutôt à celle de votre lecteur, les vitraux de l’église seront récupérés par l’archevêché de Cambrai et conservés par mon service jusqu’à ce que nous trouvions un endroit pour les remonter. J’essaye en effet autant que faire ce peut à conserver les objets liturgiques pour leur redonner un ré-emploi conforme à leur fonction originelle.  »
(293 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , , , ,

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
sagazanBayle Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Bayle
Invité
Bayle

Que deviendront les vitraux de l’église d’Aulnoye-Aymeries ? Il s’agit d’un ensemble assez conséquent réalisé par le peintre Michel Gigon et le maître verrier Bernard Allain entre 1961 et 1963. La grande dalle de verre qui éclairait le maître autel a pour thème la Résurrection. Les vitraux des autres fenêtres (9 baies), ont été réalisés en verre antique Cf. « Les vitraux du peintre Michel Gigon »Catalogue raisonné,mémoire de maitrise, Geneviève Gigon sous le direction de Bruno Foucart et Françoise Perrot. Paris IV-Sorbonne, 1985.