Une ruche sur les toits de Notre-Dame de Paris (Archive 2013)

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

NOTRE-DAME DE PARIS – RUCHE

20150211_155120

Depuis le printemps 2013, une ruche  a été installée sur le toit de la sacristie, près du square Jean XXIII qui entoure le flan sud et le chevet de la cathédrale depuis 1844

Communiqué de presse : En hébergeant cette ruche, Notre-Dame de Paris s’associe pleinement à la préservation de la biodiversité dynamique et souhaite ainsi rappeler la beauté de la Création et la responsabilité de l’homme vis-à-vis d’elle.

Cette ruche a été offerte par l’apiculteur Nicolas Géant, qui dispose déjà de nombreuses ruches sur les toits de Paris. Les abeilles sont des « Frère Adam », dont l’une des principales caractéristiques est la douceur – vertu essentielle pour une apiculture urbaine.

La ville, un refuge pour les abeilles

En ville, les températures plus clémentes, la diversité des plantations, les méthodes de culture sans engrais et sans pesticides, la multiplication des espaces verts, les plantations sur les terrasses, bords de fenêtres et cours, séduisent les abeilles.

 

Dans les jardins, les floraisons s’étalent du printemps à l’automne et les abeilles ont de quoi butiner une bonne partie de l’année.

Une abeille butine 700 fleurs par jour dans un périmètre de trois kilomètres autour de la ruche. La plupart des végétaux ne peuvent se féconder sans le butinage des abeilles.

Leur rôle est indispensable dans la nature. La présence des abeilles est un signe de bonne santé de notre environnement, et leur préservation c’est aussi sauver la planète.

En savoir plus sur les ruches sur le toit de Notre-Dame

En savoir plus sur les ruches parisiennes


Goûtez le miel de Paris ! par mairiedeparis

(450 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de