Drouot : Sélections de ventes aux enchères

Partagez l'information

SVV Gros & Delettrez 7 10 2013 - Carle VERNETPARIS

Voici une sélection de ventes aux enchères qui se tiendront à hôtel des ventes de Drouot à Paris de septembre à décembre 2013

Dont notamment :

  • La dispersion d’une collections exceptionnelle de 200 éléments décoratifs, principalement en pierre, mais aussi des marbres et des moulages de plâtre, datant de l’époque médiévale au début du XXe siècle ;
  • Le denier de César, une œuvre exceptionnelle de Tiziano VECELLIO dit LE TITIEN (1483-1576);
  • Une huile sur toile de Carle VERNET (1758-1836), portrait d’un Cheval Mamelouk ;
  • photographies réalisées par Paul NADAR (1856-1939) lors de son Voyage au Turkestan ;
  • L’entier mobilier d’un hôtel particulier parisien ;
  • Un important fonds photographique provenant de l’Institut Catholique de Paris, rassemblant près de 300 pièces, réunissant les grands noms de la photographie du XIXe siècle ;
  • Une rare paire de pistolets à silex de combat, commandée par l’empereur NAPOLÉON 1er pour son usage personnel et exécutée par LE PAGE ;
  • La bibliothèque baroque de Jean-Claude Carrière.

 


MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2013 : PIERRES D’EXCEPTION, COLLECTION DEMOTTE – ANDRÉE MACÉ

SVV JEAN-CLAUDE RENARD

Cette vente spectaculaire réunit 200 éléments décoratifs, principalement en pierre, mais aussi des marbres et des moulages de plâtre, dont les datations s’échelonnent de l’époque médiévale au début du XXe siècle. Deux esthètes érudits sont à l’origine de cette collection : Georges-Joseph Demotte, célèbre marchand d’art d’origine belge qui
enrichit les collections de nombreux musées américains, et Andrée Macé qui reprit l’activité de ce dernier à son décès.

La vacation se déroulera dans l’atelier de restauration à Suresnes et sera retransmise sur Drouot Live.

  • Parmi les principaux éléments architecturaux, figurent une partie de cloître, des fenestrages et des portes gothiques, des gargouilles, des éléments de clés de voûte ou de croisées d’ogives, des XVe et XVIe siècles.
  • Dans le domaine de la sculpture et de la statuaire, des figures léonines du début du XVIIIe siècle et des sphinges voisinent avec des vases, des vasques Louis XIV, des bas-reliefs, de saints personnages…

MERCREDI 2 OCTOBRE 2013 : LE DENIER DE CÉSAR PAR TITIEN

SVV EUROP AUCTION

Dans un programme de rentrée dédié aux arts européens classiques, Europ Auction propose aux collectionneurs Le denier de César, une œuvre exceptionnelle de Tiziano VECELLIO dit LE TITIEN (1483-1576). Cette huile sur toile est probablement celle que le peintre exécute vers 1568 et garde pour lui-même, travaillant sur d’autres versions dont
l’une, proche mais plus sobre, destinée à Philippe II, roi d’Espagne, conservée aujourd’hui à la National Gallery de Londres.

Le célèbre épisode représenté, tiré des Évangiles, met en scène le Christ qui, à la question d’un pharisien lui demandant s’il est conforme à la Loi de payer l’impôt romain, répond de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.
Il s’agit d’une œuvre de la maturité, dans laquelle Titien affirme sa parfaite maîtrise, reconnue alors à travers toute l’Europe. L’œuvre est documentée en France depuis le début du XIXe siècle et a notamment appartenu à Sébastien Erard (1752-1831), le célèbre fondateur de la marque d’instruments de musique éponyme, au baron de Bully puis à sa descendance, à Charles Sedelmeyer, célèbre marchand d’art (1837-1925), à une collection particulière suisse avant
de figurer dans une vente aux enchères en 1997.

VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2013 : LES IRRÉDUCTIBLES GAULOIS À L’ASSAUT DE DROUOT

SVV KAPANDJI-MORHANGE

L’effervescence devrait gagner les férus du 9e art qui découvriront quatre très rares planches originales de la célèbre bande dessinée Astérix, scénarisée par René GOSCINNY et dessinée par Albert UDERZO :

  • • La planche n° 7 d’Astérix et Cléopâtre, 6e album de la série publié en 1965 dans Pilote, du n° 215 au n° 257, et tiré à 100 000 exemplaires. La planche comprend 9 vignettes mettant en scène les personnages principaux de l’album : Astérix, Obélix, Panoramix, Cléopâtre et l’architecte Numérobis (100 000 / 150 000 €).
  • • La planche n° 38 d’Astérix en Corse, 20e album de la série publié en 1973 dans Pilote, du n° 687 au n° 708, et tiré à 1 300 000 exemplaires. Elle conte l’arrivée des insulaires venus combattre les romains (80 000 / 120 000 €) ;
  • • Les planches 3A et 3B de l’album Les lauriers de César, 18e album publié dans Pilote, du n° 621 en 1971 au n° 642 en 1972. Les planches illustrent la participation d’Astérix et Obélix à un combat avec les lions dans le cirque Maxime, voulant profiter de l’occasion pour emporter la couronne de Jules César (70 000 / 90 000 €).
  • • Les planches 27A et 27B, issues du même album, voient Astérix et Obélix parcourir le palais impérial, à la recherche de la couronne (70 000 / 90 000 €).

LUNDI 7 ET MARDI 8 OCTOBRE 2013 : L’ORIENT, CARREFOUR D’INFLUENCES

SVV GROS & DELETTREZ

SVV Gros & Delettrez 7 10 2013 - Carle VERNET

Près de 800 lots seront dispersés sur deux jours à l’occasion d’un prestigieux programme consacré à l’Orientalisme et aux arts d’Orient, qui offrira un large panorama des disciplines de la spécialité : numismatique, peinture européenne des XIXe et XXe siècles, art mobilier, textiles, livres et manuscrits, photographies.

Retiendront particulièrement l’attention des amateurs :

  • • une huile sur toile de Carle VERNET (1758-1836), portrait d’un Cheval Mamelouk, monture des cavaliers qui défendaient la Régence égyptienne de Mourad Bey contre l’invasion française lors de la bataille des Pyramides en 1798 (80 000 / 100 000 €) ;
  • • plusieurs œuvres de Jacques MAJORELLE (1886-1962), dont un dessin au pastel et fusain, Jeune marocaine assise, daté de 1919 (25 000 / 35 000 €) ;
  • • faisant partie d’un conséquent ensemble de photographies réalisées par Paul NADAR (1856-1939) lors de son Voyage au Turkestan. Août-Novembre 1890, huit épreuves argentiques d’époque, d’après négatifs souples, immortalisant Les fauconniers de l’équipage du khan de Kiva à Tachkent (30 000 / 40 000 €).

MERCREDI 30 OCTOBRE 2013 : ARTS D’ASIE

SVV CLAUDE AGUTTES

Des porcelaines de Chine, des bronzes, des ivoires et pierres dures, mais aussi des peintures et estampes provenant d’Asie seront dispersés à l’occasion de cette vacation consacrée aux arts d’Extrême-Orient. Un bel aquarium chinois du XVIIIe siècle retiendra l’attention des collectionneurs. Cette vasque en porcelaine blanche à décor bleu s’orne
de paysages montagneux animés de personnages et d’architectures. (20 000 / 30 000 €)

MERCREDI 30 & JEUDI 31 OCTOBRE 2013 : UN HÔTEL PARTICULIER

SVV FERRI

L’entier mobilier d’un hôtel particulier parisien, garni par plusieurs générations d’amateurs, occupera ce programme classique dispersé sur deux jours. Outre des dessins anciens et des éléments décoratifs des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, il comporte des œuvres d’art asiatiques et de la céramique. Parmi les pièces qui retiendront l’attention des collectionneurs :
• quatre toiles peintes à décor d’un semis de fleurs, datant du XVIIIe siècle (10 000 / 12 000 €) ;
• une commode du XVIIIe siècle, à façade en arbalète, en bois laqué noir incrusté de filets d’étain, ouvrant à cinq tiroirs sur trois rangs. Elle s’agrémente d’une riche ornementation de bronzes dorés rapportés (8 000 / 10 000 €) ;
• un paravent du XVIIIe siècle à quatre feuilles cintrées, ornées de paysages avec architectures, dont le verso présente des fleurs inscrites dans des rinceaux (1 800 / 2 500 €).

PREMIÈRE QUINZAINE DE NOVEMBRE 2013 : « VOUS VOULEZ DES VERS ? ET BIEN NON »

SVV NERET-MINET TESSIER & SARROU

Cette vente dédiée aux correspondances d’écrivains et musiciens éminents comprendra un bel ensemble d’autographes de Victor HUGO (1802-1885), Pierre LOUŸS (1870-1925), Claude DEBUSSY (1862-1918). Parmi ces documents, les amateurs s’attarderont sur un précieux souvenir sentimental : le fameux éventail envoyé par Guy de MAUPASSANT (1850-1893) à la comtesse Potocka.

Maupassant, épris de la comtesse, lui offrit un bel éventail en soie brodée et peinte du XVIIIe siècle. Il signa, au revers du présent, un poème  comprenant huit vers « à Madame la Comtesse Potocka » commençant pas « Vous voulez des vers ? … Eh bien non […] » (25 000 / 30 000 €)

JEUDI 7 ET VENDREDI 8 NOVEMBRE 2013 : LES ARMES DE L’EMPEREUR

SVV THIERRY DE MAIGRET

SVV Thierry de Maigret 7 et 8 11 2013 - Lég. 1 - Paire de pistolets Napoléon Ier (5,4 Mo)

Cette importante vente de plus de 600 lots sur le thème des souvenirs historiques proposera un grand nombre d’armes anciennes, dont des sabres de la Manufacture de Versailles, mais aussi des décorations et médailles. Les collectionneurs devraient particulièrement se concentrer sur une rare paire de pistolets à silex de combat, commandée par l’empereur NAPOLÉON 1er pour son usage personnel et exécutée par LE PAGE, arquebusier du souverain. Ces armes furent réalisées en 1811 et livrées en février 1812 (30 000 / 40 000 €).

MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013 : JEAN DESPRÉS OU L’EXCELLENCE DE L’ORFÈVRE

SVV AGUTTES

À travers une collection d’une quinzaine de pièces, c’est le travail de Jean DESPRÉS (1889-1980), orfèvre français, créateur de bijoux et d’objets d’art, que la maison de ventes Aguttes met en avant, dans sa sélection dédiée aux Arts Décoratifs du XXe siècle. Tout au long de sa carrière, il fut à la pointe de la modernité et a largement participé au
renouveau de l’orfèvrerie. Son style, marqué par des pièces simples et puissantes, traduit son goût pour les formes géométriques, architecturales, influencées par le Cubisme.

Parmi les pièces de cette collection, toutes en métal argenté :

  • • un seau à champagne (7 000 / 9 000 €) ;
  • • plusieurs paires de chandeliers dont une à quatre bras de lumière (16 000 / 18 000 €) ;
  • • une boîte rectangulaire (1 800 / 2 000 €).

Tous ces objets présentent un aspect martelé sur toute ou partie de leur surface et sont agrémentés d’un décor de larges chaînes à maillons plats, typique de la production de Després.

JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 : PARCOURS PHOTOGRAPHIQUE : DE LE GRAY À BRANCUSI

SVV KAPANDJI MORHANGE

SVV Kapandji Morhange - 14 11 2013 - PIERSON - Castiglione à l'ombrelle

Le premier jour de la 17e édition de Paris Photo sera l’occasion d’une importante vente de photographies anciennes et modernes, constituée de plusieurs collections. Le Second Empire et la période moderniste seront mis en lumière tant au travers de grands noms, tels Gustave LE GRAY, Ermé DÉSIRÉ, Constantin BRANCUSI que de signatures plus confidentielles, tels Alphonse DELAUNAY ou Aurel BAUH.

  • • Manœuvre du 3 octobre, camps de Châlons, 1857, une épreuve de Gustave LE GRAY (1820-1884), tirée sur papier albuminé à partir d’un négatif verre au collodion, montée sur bristol (8 000 / 12 000 €) ;
  • • Portraits de dignitaires du régime et corps de l’armée khédiviale par Ermé DÉSIRÉ (actif entre 1860 et 1880), suite de 47 épreuves réunies en deux albums, dont 25 sont rehaussées en couleurs et à l’or (10 000 / 12 000 €) ;
  • • Environ 80 lots regroupant quelques 150 clichés d’Aurel BAUH (1900-1964), photographe dont la carrière s’est partagée entre la France et la Roumanie, son pays natal. Retenons notamment deux épreuves gélatino-argentiques : Vision (2) (2 000 / 3 000 €) et Chaises (accumulation) (1 200 / 1 500 €).

VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 : OBJECTIF CINÉMA

SVV KAPANDJI MORHANGE

Composée de 250 lots, la vente proposera des tirages originaux illustrant près d’un siècle d’histoire du cinéma, de Georges Méliès au Nouvel Hollywood. Le programme retrace les principaux mouvements, de l’expressionnisme à la Nouvelle Vague, et s’attache également aux grands classiques et films culte. Cet ensemble fait la part belle à des
réalisateurs aussi célèbres que Fritz Lang ou Jean-Luc Godard et met en lumière des acteurs de légende, telles Marilyn Monroe ou Marlène Dietrich. Cette sélection, renforcée par de grandes signatures de la photographie mondiale, issues de la mode, de la presse ou du cinéma – BRASSAÏ, William KLEIN entre autres – s’adresse aussi bien aux amateurs de photographie qu’aux passionnés du 7e art.

VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 : CHEFS D’ŒUVRE DU NÉOCLASSICISME ET DE LA RENAISSANCE ITALIENNE

SVV AUDAP & MIRABAUD

SVV Audap & Mirabaud - 15 11 2013 - Elisabeth VIGEE LEBRUN

Parallèlement au salon Paris Tableau, la maison de ventes Audap & Mirabaud offrira aux amateurs un programme très sélectif consacré aux dessins et tableaux anciens, dans lequel se distinguent deux œuvres d’exception.

  • • Honneur à la féminité tout d’abord, grâce à un délicat portrait d’Élisabeth VIGÉE-LEBRUN (1755-1842) immortalisant Aglaé de Gramont, née de Polignac, duchesse de Guiche (1768-1812). Cette peinture, signée et datée « Vigée / Lebrun à / Vienne 1794 », a été exécutée pendant l’exil de la famille de Polignac. À la suite des événements révolutionnaires, la capitale de l’Empire d’Autriche accueille nombre d’aristocrates émigrés, notamment le duc de Polignac, représentant
  • officieux de Louis XVI. L’artiste, portraitiste attitrée et confidente de Marie-Antoinette, y réside quant à elle de 1792 à 1795. « La Guichette » a posé pour le peintre à de nombreuses reprises, à Versailles mais aussi, comme le rappellent les Souvenirs de Madame Vigée-Lebrun, à Venise « en turban bleu, buste ». Deux versions sur toile du portrait proposé sont connues, dont l’une pourrait être celle peinte à Venise. (150 000 / 180 000 €)
  • • La seconde œuvre est un panneau de retable par Bartolomeo DEGLIERRI, artiste actif à Modène de 1430 à 1479 et qui travailla pour la famille d’Este à Ferrare. Saint Thomas d’Aquin à la table du roi saint Louis restitue la scène sous les arcades d’une loggia palatiale garnie de tapisseries fleuries ou armoriées du blason de la famille d’Este. Ce panneau faisait partie d’une pala dédiée à saint Thomas d’Aquin, l’un des quatre retables hagiographiques peints par les frères Angelo
  • et Bartolomeo deglo Erri pour l’église San Domenico de Modène et dédiées aux quatre grandes figures de l’ordre. (200 000 / 250 000 €)

VENDREDI 17 NOVEMBRE 2013 : LE FONDS PHOTOGRAPHIQUE DE L’ICP

SVV ADER

Cet important fonds photographique provenant de l’Institut Catholique de Paris, rassemblant près de 300 pièces, bénéficie d’une estimation globale d’environ 800 000 €. Il réunit les grands noms de la photographie du XIXe
siècle avec notamment :
• un rare album de Désiré CHARNAY (1828-1925), rassemblant les 45 épreuves (sur papier albuminé, d’après négatifs verre au collodion) de son voyage au Mexique de 1857 à 1860 (200 000 / 300 000 €) ;
• un album de Charles NÈGRE (1820-1880) issu d’une commande officielle de l’Empereur Napoléon III, rassemblant 15 photographies originales sur papier albuminé d’après négatif verre au collodion (20 000 / 30 000 €) ;
• un panorama de Paris composé de deux épreuves sur papier albuminé d’après négatifs verre au collodion des Frères BISSON, Auguste-Rosalie (1826-1900) et Louis-Auguste (1814-1876). (10 000 / 15 000 €)

JEUDI 21 & VENDREDI 22 NOVEMBRE 2013 : COLLECTION PATRICK DIANT : LE MEILLEUR DES ARTS POPULAIRES

SVV Ferri - 21 11 2013 - Canne 1

Patrick Diant aura collectionné pendant trente ans des objets liés aux arts et aux traditions populaires. Passionné et exigeant dans sa recherche esthétique et érudite, il offrira, avec la dispersion de sa collection, une exploration de son monde merveilleux et singulier.

  • • Une exceptionnelle canne du XIXe siècle en buis sculpté en haut relief s’agrémente d’un décor recherché : le fût suggère un chêne auquel s’accroche un renard, tandis qu’un corbeau, agrippant une branche dans son bec, forme le pommeau. D’autres décors présentent un chasseur et son chien à l’affût (3 000 / 5 000 €) ;
  • • Une coupe de chasse du XVIIIe siècle commémorant vraisemblablement un mariage pourrait avoir appartenue à l’un des officiers de la famille de Courten. En forme de navette et en buis sculpté, la coupe s’orne sur une face des armes de France entourées d’une rose et d’un œillet ; sur l’autre, d’une alliance de deux armoiries timbrées chacune d’une couronne de marquis, dont celle de la famille de Courten. Sur le fond apparaît un cœur flamboyant estampillé des initiales « IVM » pour «Je vous aime». (6 000 / 8 000 €)

MERCREDI 27 NOVEMBRE 2013 : MONEY, MONEY, MONEY

SVV CHRISTOPHE JORON-DEREM

C’est à la numismatique que la maison de ventes Christophe Joron Derem consacrera son programme d’enchères du 27 novembre, en dispersant un exceptionnel ensemble de monnaies en or et argent. L’Antiquité occupera la première partie de la vacation avec des pièces grecques, romaines et byzantines, tandis que la seconde section verra la dispersion de monnaies étrangères datant du Moyen-Âge aux Temps Modernes et provenant d’Europe et du Saint-Empire. Se distinguent :

  • • un remarquable aureus de 7,32 grammes frappé à Rome en 115, à la fin du règne de l’empereur Trajan (98-117). Estimée 10 000 / 15 000 €, cette monnaie présente les portraits de Nerva et Trajan père en regard. D’un grand intérêt historique, elle a figuré dans la célèbre collection Ponton d’Amécourt jusqu’en 1897 ;
  • • une très rare monnaie de Bohème frappée à Prague, sous le règne de Mathias Ier (1612-1619). Estimée 10 000 / 15 000 €, cette pièce en or de dix ducats, pesant 34,56 grammes, reproduit les bustes de Maximilien Ier, Charles V et Ferdinand Ier

NOVEMBRE 2013 : COLLECTION ANDRÉ FEUILLE : DE LA TYPOGRAPHIE COMME ART

SVV LASSERON & ASSOCIÉS

André Feuille, typographe de formation et amoureux des beaux livres, a voué sa vie à la recherche d’œuvres du typographe Louis JOU (1881-1968). Il consacra la fin de son existence à regrouper tous les travaux de cet artiste et à en dresser la bibliographie qui sera publiée en 1984, un an après sa disparition. Cette savante collection regroupe non seulement tous les ouvrages de Louis Jou mais également des gravures originales, des correspondances et des bois. Les spécialistes s’attarderont sur un remarquable ensemble autour d’une suite de planches consacrées à la pucelle
d’Orléans et comprenant :

  • • Jeanne d’Arc, suite de 17 planches dessinées et gravées par Louis Jou, n° I/30, sur feutre de Corée, dédicacée à Monsieur Raymond Merckling ;
  • • une suite de dessins originaux préparatoires à ces planches ;
  • • la correspondance entre Merckling, premier mécène de Louis Jou, et le typographe, pendant l’Occupation, période de création de l’ouvrage. Ex-libris de Raymond Merckling.

MERCREDI 4 DÉCEMBRE 2013 : LA BIBLIOTHÈQUE BAROQUE DE JEAN-CLAUDE CARRIÈRE

SVV BINOCHE ET GIQUELLO

Cette bibliothèque reflète bien la personnalité de Jean-Claude Carrière. À travers ses multiples talents – écrivain, scénariste, parolier, acteur, metteur en scène, pour le cinéma, le théâtre et la télévision – il s’intéresse avant tout à la nature humaine et à ses expressions. Il se définit lui-même comme un conteur et aime investir des époques et des univers variés.Des livres d’emblèmes et illustrés du XVIIe siècle comptent parmi ses œuvres de prédilection :

  • • Ars Magna Lucis et Umbrae, Amsterdam, 1671 d’Athanase KIRCHER (1601-1680), jésuite, orientaliste et savant allemand, considéré comme l’un des scientifiques les plus importants de l’époque baroque. Reconnu pour sa rigueur scientifique et sa conception mystique de la nature, Kircher s’intéressa aussi bien à la géographie, l’astronomie, les mathématiques, qu’à la médecine ou la musique ;
  • • Un volume intitulé Anatomiae Amphiteatrum Efiigie et publié à Francfort en 1623 de Robert FLUDD (1574-1637) l’un des grands humanistes de la Renaissance. On lui doit la description du premier baromètre et des découvertes sur la circulation sanguine. Ses ouvrages, ornés de magnifiques gravures, s’attachent à montrer l’harmonie entre le macrocosme (le monde) et le microcosme (l’humain).

 

 

Jeudi 22 août 2013

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail