Les monuments historiques publics et privés Une cause nationale ?

Partagez l'information

POLITIQUE DU PATRIMOINE – DEMEURE HISTORIQUE

A l’occasion des journées européennes du patrimoine, La Demeure historique veut « rappeler que 50 % des monuments protégés sont à la charge de personnes privées. Ces propriétaires-gestionnaires ne peuvent assumer leurs responsabilités que s’il existe un véritable partenariat public-privé sur le plan financier notamment.« 

 

Communiqué de presse 4 septembre 2013

Monuments privés ou monuments publics : une cause nationale

Les 14 et 15 septembre prochains, plusieurs milliers de monuments historiques privés seront ouverts au public. Cette 30e édition des Journées Européennes du Patrimoine est l’occasion pour la Demeure Historique de rappeler que 50 % des monuments protégés sont à la charge de personnes privées. Ces propriétaires-gestionnaires ne peuvent assumer leurs responsabilités que s’il existe un véritable partenariat public-privé sur le plan financier notamment.

Sensibiliser pour créer une dynamique positive.

Au-delà des Journées Européennes du Patrimoine et de leur rôle de sensibilisation auprès d’un large public à la nécessité de sauvegarder les monuments, la Demeure Historique n’a de cesse d’agir pour la cause nationale du patrimoine. Un nouveau site internet www.lapassiondupatrimoine.fr, véritable plateforme sociale d’information et de communication, a été développé. Favorisant notamment le crowdfunding, ce site a pour objectif d’impliquer et de mettre en relation tous ceux qui partagent la même passion pour le patrimoine. Dans ce prolongement, une conférence-débat sera organisée dans le cadre du 89e Congrès national de l’association, le 21 novembre 2013, sur le thème « Monuments historiques : des modèles économiques innovants ». 

Pas de patrimoine sans l’engagement de propriétaires privés.

Sur 43 000 monuments, plus de 21 500 sont gérés par des propriétaires privés : un chiffre souvent oublié ou méconnu. Selon l’étude de la Demeure Historique sur les cofinancements affectés à la restauration des monuments historiques privés, seulement 5,3 % des crédits de l’Etat consacrés au patrimoine monumental ont été affectés aux monuments privés en 2010. Pour la même année, 66 % des conseils régionaux et plus de 33 % des conseils généraux n’ont pas subventionné les monuments privés. À la lecture de ces chiffres, si la conservation des monuments historiques est d’intérêt public, se pose la question des modalités de soutien des propriétaires privés, qui ont la charge de la moitié du patrimoine protégé français.

100 ans de protection, 30 ans de Journées du Patrimoine et près de 90 ans de passion partagée.

La loi fondatrice des monuments historiques a été promulguée en 1913… et onze ans plus tard était créée La Demeure Historique. C’est pourquoi l’année 2013 est tout à fait indiquée pour réaffirmer la place culturelle, économique et sociale des monuments historiques.

À propos de… La Demeure Historique, créée en 1924 par Joachim Carvallo (propriétaire du château et des jardins de Villandry, en Indre-et-Loire), a été reconnue d’utilité publique en 1965. Cette association représente les propriétaires-gestionnaires de monuments historiques privés en France (classés, inscrits ou susceptibles de l’être). Elle regroupe actuellement plus de 3 000 châteaux, manoirs, abbayes ou hôtels particuliers, dont 1 300 sont ouverts au public.
 
La Demeure Historique – Hôtel de Nesmond – 57, quai de la Tournelle – 75005 ParisEn savoir plus : http://lapassiondupatrimoine.fr/

Vendredi 6 septembre 2013

Laisser un commentaire

  • Patrimoine-en-blog sur votre mobile

    QR Code - scan to visit our mobile site
  • 
    EmailEmail