La revue VMF vendange en Beaujolais

Partagez l'information

BEAUJOLAIS

Derniere parutionEn septembre 2013, la revue VMF n°251 vendange en Beaujolais

Au sommaire :

  • Dossier / LE BEAUJOLAIS, TERRE DE VIGNOBLES (46 pages) : Limitrophe avec le Mâconnais au nord, bordé à l’Est par la Saône, à l’ouest par une zone montagneuse marquant la frontière avec le Roannais, au sud par les monts d’Or qui le séparent de la métropole lyonnaise, le Beaujolais constitue un ensemble assez vaste, aujourd’hui renommé pour ses crus les plus fameux, mais aussi pour la publicité qui entoure annuellement le beaujolais nouveau, à la célébrité ambigüe. Historiquement, si ce territoire doit son nom aux puissants barons qui le contrôlaient depuis Beaujeu, leur capitale, certaines de ses parties, situées au sud principalement, se rattachaient à la sphère d’influence des archevêques-comtes de Lyon, situation qui fut source de nombreux conflits.
  • Actu du patrimoine / PARIS ET LA ROCHELLE, DEUX MONUMENTS MAJEURS VICTIMES DU FEU : Le feu ennemi du patrimoine ? Sans aucun doute. Dans la nuit du 9 au 10 juillet, un incendie a ravagé une partie du prestigieux hôtel Lambert, fleuron de l’architecture du XVIIe siècle érigé par Louis Le Vau à la pointe de l’île Saint-Louis, à Paris. Le bâtiment avait fait parler de lui au cours de ces dernières années depuis sa cession par la famille Rothschild à Abdullah Bin Khalifa Al Thani, ancien premier ministre du Qatar.
  • Actu du patrimoine / ENFIN UNE NOUVELLE GRANDE LOI POUR LE PATRIMOINE : Aurélie Filippetti avait promis dès son arrivée de remettre de l’ordre dans la législation du patrimoine. Si tout se passe comme annoncé, un projet de loi sera inscrit à l’ordre du jour du parlement dès le début de l’année prochaine. De quoi susciter un grand débat sur le patrimoine, que l’on espère utile et stimulant.
  • L’esprit des lieux / MEYMAC-PRÈS-BORDEAUX, UN CANTON CORRÉZIEN SAISI PAR LA FIÈVRE DU NÉGOCE : La situation de Meymac, sur le flanc sud du plateau de Millevaches, son altitude et son sol sont incompatibles avec la culture de la vigne. Cela n’empêcha pas cependant, dès les années 1860, des dizaines puis des centaines de paysans de partir « sur le vin », c’est-à-dire de se livrer au négoce des vins de Bordeaux dans le nord de la France et en Belgique. De cette étonnante aventure commerciale, qui fit souffler un vent de prospérité sur tout un canton, et incita certaines familles à s’implanter durablement dans le Bordelais, demeurent de multiples souvenirs, dont des « châteaux » et de belles maisons bourgeoises qui marquent le paysage local.
  • Ensemble, le magazine des adhérents VMF / COLLOQUE À L’UNESCO. ILS Y ÉTAIENT, ILS EN PARLENT : À la tribune ou dans la salle, ils ont assisté au colloque organisé par les VMF, les 12 et 13 juin, sur le thème « Un siècle de protection des monuments historiques, pour quel avenir ? » Retour sur ces deux jours d’échanges, de débats et de réflexion.

En savoir plus sur ce numéro

[mapsmarker marker="15"]

Lundi 16 septembre 2013

Laisser un commentaire


EmailEmail
Google Analytics Alternative