La liste rouge des objets archéologiques pillés en Syrie

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

SYRIE

objets cultrels syriens sur liste rougeLe 25 septembre 2013, les États-Unis et le Conseil international des musées ont lancé au Metropolitan Museum of Art de New York, la Liste rouge d’urgence des objets culturels syriens en péril.

La liste, parrainée par le département d’État, vise à permettre l’identification des biens syriens pillés et utilisés dans des trafics sur le marché international de l’art.

Les Listes rouges représentent un moyen pour les États-Unis d’exercer un rôle prépondérant en matière de préservation du patrimoine culturel mondial, fondé sur le respect des différentes cultures et de leurs expressions par le biais d’objets d’art, de bâtiments et de monuments. La Liste rouge d’urgence des objets culturels syriens en péril s’ajoute aux listes établies précédemment pour l’Irak, l’Égypte et l’Afghanistan.

Six zones du patrimoine syrien, comprenant 46 sites et des centaines de structures historiques, se trouvent sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit de : l’ancienne ville de Damas, l’ancienne ville de Bosra, l’ancienne ville d’Alep, le site de Palmyre, le Crac des Chevaliers, Qal’at Salah El-Din et les villages antiques du Nord de la Syrie. Selon l’UNESCO, tous ces sites sont en péril. Certaines structures ont déjà été détruites ou gravement endommagées par les bombardements ou les pillages.

Commentaires via facebbok
(91 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des