Eglise de Sainte-Gemmes-d’Andigné Les élus ont le blues

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EGLISE EN PERIL

Lu dans Ouest-France le 20 novembre 2013 :

Les élus du conseil municipal de Sainte-Gemmes-d’Andigné, entourant le maire, Jean-Claude Taulnay, au centre

Eglise de Sainte-Gemmes-d’Andigné. Les élus ont le blues

Et dénonce un manque de concertation avec l’État, qui envisage un classement au titre des monuments historiques.

La démarche n’est pas fréquente. En effet, « pour ne pas envenimer les débats », les conseillers et le maire, Jean-Claude Taulnay, sont rarement sortis du bois pour s’exprimer sur l’épineux dossier de l’église de la commune.

« Là, on se demande vraiment à quoi on sert, soupire Bénédicte Flamand, adjointe. Comme si notre décision de déconstruire et reconstruire l’édifice religieux, prise il y a quand même trois ans, ne valait rien. » Lire la suite

Lire aussi

[mapsmarker marker= »42″]

 

Commentaires via facebbok
(33 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , , ,

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Eglise de Sainte-Gemmes-d’Andigné Les élus ont le blues"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Valérie 29
Invité

Détruire pour reconstruire du neuf….on croit rêver!!ou plutôt cauchemarder!!
Et ces « élus » destructeurs ont l’indécence de se plaindre!!Mais quittez ce mandat que vous n’auriez pas dû avoir!Honte à vous!
Heureusement que la populace qui tient à son patrimoine légué par les ancêtres veille sur ce bien séculaire qui n’a pas de prix!!!