Eglise de Sainte-Gemmes-d’Andigné Les élus ont le blues

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EGLISE EN PERIL

Lu dans Ouest-France le 20 novembre 2013 :

Les élus du conseil municipal de Sainte-Gemmes-d’Andigné, entourant le maire, Jean-Claude Taulnay, au centre

Eglise de Sainte-Gemmes-d’Andigné. Les élus ont le blues

Et dénonce un manque de concertation avec l’État, qui envisage un classement au titre des monuments historiques.

La démarche n’est pas fréquente. En effet, « pour ne pas envenimer les débats », les conseillers et le maire, Jean-Claude Taulnay, sont rarement sortis du bois pour s’exprimer sur l’épineux dossier de l’église de la commune.

« Là, on se demande vraiment à quoi on sert, soupire Bénédicte Flamand, adjointe. Comme si notre décision de déconstruire et reconstruire l’édifice religieux, prise il y a quand même trois ans, ne valait rien. » Lire la suite

Lire aussi

[mapsmarker marker= »42″]

 

(110 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , , , ,

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Valérie 29

Détruire pour reconstruire du neuf….on croit rêver!!ou plutôt cauchemarder!!
Et ces « élus » destructeurs ont l’indécence de se plaindre!!Mais quittez ce mandat que vous n’auriez pas dû avoir!Honte à vous!
Heureusement que la populace qui tient à son patrimoine légué par les ancêtres veille sur ce bien séculaire qui n’a pas de prix!!!