Quel bilan sur les reconversions d’églises au Québec ?

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

EGLISE

Lu sur le site info07.com cette très intéressante information sur l’avenir des églises au Québec, leur changement total ou partiel d’usage et les retours d’expérience :

Une nouvelle vocation pour près de 300 églises du Québec

Depuis une décennie, pas moins de 285 églises du Québec ont changé de vocation ou sur le point de l’être, révèlent des données obtenues par TC Media.

La majorité de ces églises ont été converties. Elles ont été mutées en centres communautaires, en bibliothèques, en salles de spectacle ou même en immeubles à logements abordables, d’après une compilation scrupuleuse du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ), un organisme à but non lucratif qui veille à la conservation et la mise en valeur des biens et des immeubles de l’Église.Parfois, les nouvelles fonctions de ces églises sont multiples. Par exemple, l’Église Sainte-Germaine-Cousin, à Montréal, abritera sous peu une salle communautaire ainsi qu’un centre de la petite enfance. À la place de l’ancien presbytère, un immeuble à logements pour des personnes âgées sera construit.Les activités de culte ne sont pas nécessairement écartées des projets. Plusieurs communautés religieuses ont d’ailleurs racheté ces églises. Dans d’autres cas, un espace plus restreint a été accordé aux religieux. À La Durantaye, dans Chaudières-Appalaches, l’église Saint-Gabriel a été transformée en centre multifonctionnel. Les bancs ont été retirés. Une cuisine, un vestiaire et des toilettes ont été construits à l’intérieur de la nef. Le choeur y est toujours, mais il est dissimulé derrière un rideau pendant les activités laïques.Dans moins d’un 1% des cas, les églises ont été modifiées pour abriter des condos (Un condo au Québec est un  immeuble divisé en appartement, NDLR Patrimoine-en-blog). «Des projets de condos, ce n’est pas l’avenir, a indiqué le chargé de projet du CPRQ, Denis Boucher. Il y a toutes sortes de modifications qui doivent être faites par la suite pour essayer d’améliorer la qualité de vie des occupants et leur coût est énorme.»

D’après la professeure titulaire à la Faculté de théologie et des sciences de la religion à l’Université de Montréal et la titulaire de la Chaire religion, culture et société, Solange Lefebvre, le Québec est en avance sur plusieurs pays, notamment européens, lorsqu’il est question de trouver un nouvel usage aux églises. «On est plus avancé dans la mesure où on en déjà converti, a-t-elle dit. On a assumé déjà le fait qu’il fallait [convertir ces églises]».

Lire la suite de cet article passionnant sur  info07.com

(62 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , , , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de