Un trésor archéologique convoité par l’Etat

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

ARCHEOLOGIE

Lu sur le site d’Archéologie Poitevine

Mi-septembre, les archéologues fouillaient une chambre funéraire quand ils ont découvert un char dont ils pourraient être privés.Karen Kubena

L’État tente de confisquer le trésor archéologique des Ardennes

Mi-septembre, les archéologues fouillaient une chambre funéraire quand ils ont découvert un char dont ils pourraient être privés.

WARCQ (51). La tombe à char pleine de promesses mise au jour à Warcq sur le chantier de l’A 304 attise les convoitises. Au point qu’elle pourrait passer sous le nez de ceux qui l’ont découverte.

La nouvelle avait été tenue secrète quelques jours au début de l’automne. Il se murmurait seulement que les chercheurs de la Cellule archéologique du conseil général, ainsi que les archéologues bénévoles qui les aident, étaient tombés sur « du lourd ». (…) Enterrés sous 2,50 mètres d’argile, il s’agissait de morceaux de roues et de traces d’or. L’évidence s’est imposée d’elle-même : un aristocrate gaulois était (ou avait été) enterré ici, sur son char, au milieu d’objets précieux, selon la coutume funéraire chère à nos ancêtres. Une tradition assez bien connue en Champagne (y compris dans le Rethélois), mais jusqu’ici jamais vue dans le nord des Ardennes.

(…) Alors que la tombe a été rebouchée et que la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, maître d’ouvrage de l’A 304) a passé un marché public spécial pour la fouiller durant quatre semaines, l’État a tenté de pousser vers la sortie les « petits » archéologues ardennais. Sur le mode, laissez faire les pros maintenant…

Lire la suite sur le site d’Archéologie poitevine

(75 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , , ,

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Valérie 29THEOBALD François Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Valérie 29
Invité
Valérie 29

Laissez les professionnels à leur professionnalisme et à leur passion…
Comme vous le dites effectivement,trop de sites ont été saccagés par des amateurs(et le sont encore par des gens avides tels les détectoristes) et des données scientifiques perdues pour toutes les générations…
Ceci dit il est vrai que l’archéologie française se privatise,et c’est une grave erreur.

THEOBALD François
Invité
THEOBALD François

Je ne suis pas archéologue professionnel ni amateur, mais je m’intéresse aux fouilles archéologiques, en particulier lorsqu’elles se passent dans mon voisinage. La méthode de travail de l’IFRAP est peut-être efficace, mais elle est frustrante. En effet lorsque des découvertes préventives aboutissent à des résultats positifs, il est rare les résultats sur le terrain soient offerts à la vue du public, ni même d’un public sélectionné et identifié ; c’est souvent le rebouchage immédiat sans aucune publication. Le gros argument de ces chercheurs professionnels c’est qu’ils souhaitent protéger les découvertes en n’indiquant à personne ce qui est trouvé, ni a… Lire la suite »