Eglise Sainte Odile à Paris profanée

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PARIS

L'église Sainte-Odile, dans le XVIIe arrondissement de Paris, a subi samedi des dégradations et la police a interpellé dimanche un suspect.

Selon le Parisien, daté du 5 janvier 2014,  L’église Sainte-Odile, dans le XVIIe arrondissement de Paris, a subi samedi des dégradations (…)

Samedi en milieu de journée, «un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l’autel» de l’église, a témoigné le diocèse de Paris. Cet homme avait d’abord assisté à une messe et s’était fait remarquer en «s’esclaffant en pleine célébration», a précisé l’adjoint au maire de l’arrondissement chargé de la sécurité, Geoffroy Boulard, qui s’est rendu sur place.

Communiqué de presse du ministre de l’Intérieur :

Profanation d’une église dans le XVIIe arrondissement de Paris
Après l’interpellation d’une personne suspecte d’être responsable des dégradations commises le 4 janvier dans l’église Sainte Odile (Paris XVIIe), Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, tient à féliciter les enquêteurs pour l’efficacité et la rapidité de leur action.

Toutes les dégradations commises contre les lieux de culte sont des offenses à nos valeurs républicaines de tolérance et de liberté de conscience

Les agissements récents, notamment à l’église de la Madeleine, ont constitué à cet égard une provocation inutile. Manuel VALLS tient à témoigner son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste extrêmement irrespectueux.

(58 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de