L’église lorraine de Mont-Saint-Martin en cours de démolition

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

MONT-SAINT-MARTIN

Les rassemblements, le collectif, les pressions n’ont pas suffi : la destruction de l’église a commencé à Mont-Saint-Martin. Photo RL

Lu dans le Républicain Lorrain. La mobilisation des habitants n’aura pas empêché le bras de la pelleteuse :

La messe est dite pour l’église de Mont-Saint-Martin

Devant des habitants en pleurs, des appareils photos et des caméras qui n’ont rien raté ou des curieux de passage, la destruction de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption sur le Plateau à Mont-Saint-Martin a commencé (mardi 4 février 2014). Elle devrait durer une quinzaine de jours.

En savoir plus sur Le Républicain lorrain

Vu sur le site de France 3 Lorraine:

le projet controversé © France 3 Lorraine

Mont Saint Martin : les habitants sont contre la destruction d’une église

L’idée semblait claire : une paroisse avait le projet de démolir une église, pour bâtir à la place une maison pastorale. Mais c’était sans compter avec l’opposition des riverains, qui ont manifesté ce dimanche pour défendre leur église.

Le moment est difficile : les travaux préparatoires à la démolition viennent de débuter. Le projet, qui, jusqu’alors n’était que sur le papier, devient réalité.
Pour un coût de 900.000 euros, il est prévu la démolition de l’édifice, et la construction d’un centre pastoral.

Lire sur ce sujet :

L’église Notre-Dame de l’Assomption de Mont-Saint-Martin avant sa démolition :

File:Eglise plateau Mont St Martin.JPG

L’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption fut construite en 1959 (date portée par la pierre de fondation), l’abbé Bettinelli étant curé. Elle a remplacé une chapelle construite en 1952 derrière l’école Notre-Dame-de-l’Assomption (l’abbé Bettinelli étant déjà curé), située dans le nouveau quartier du plateau créé à partir de 1936 avec des cités-jardins et considérablement accru au lendemain de la guerre 1939-1945, en raison de la proximité des usines sidérurgiques de Mont-Saint-Martin et de Longwy. La construction de la nouvelle église a été cofinancée par les paroissiens, l’évêché de Nancy et l’usine Lorraine Escaut, qui a fourni une subvention pour l’achat du terrain. L’ensemble des verrières en dalles de verre ont été réalisées par les ateliers Th. Flamant d’Annet-sur-Marne, sur des cartons signés Gillen.

(Source Wikipédia)

 

 

Commentaires via facebbok
(1 602 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Tags: , ,

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz