La Marine cède l’île Pelée et son fort

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

CHERBOURG

L'île Pelée, l'un des forts qui enserrent la grande rade de Cherbourg. | Thierry Dubillot

Lu sur le site de Ouest France

La Marine cède l’île Pelée à Ports Normands associés

En grande rade de Cherbourg, la digue de Collignon et le fort de l’île Pelée délimitent la passe de l’Est. L’ensemble vient d’être vendu.

L’île Pelée et son fort, n’appartiennent plus à la marine Nationale.

Ce matin, à Cherbourg, les représentants de l’État, et de la Région Basse Normandie, ont signé plusieurs accords.

Il s’agit de favoriser l’extension du port de commerce en grande rade de Cherbourg. À terme, l’objectif est de dégager des surfaces pour les énergies marines renouvelables.

En particulier pour la construction d’hydroliennes.

Lire la suite sur le site de Ouest-France

(84 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Tags: , ,

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de