Le CMN commémore Saint Louis

Article pouvant être lu en 5 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

SAINT LOUIS (1214-1270)

Statue de Saint Louis en la Sainte-Chapelle de Paris. ( Wikipedia)Le Centre des monuments nationaux commémore le 800e anniversaire de la naissance de saint Louis d’avril 2014 à janvier 2014 dans huit monuments de son réseau : la Sainte Chapelle et la Conciergerie à Paris, l’abbaye du Mont-Saint-Michel en Normandie, Aigues-Mortes, les châteaux de Castelnau-Bretenoux, d’Angers et de Châteaudun, la basilique Saint-Denis…

Si le 25 avril, jour de la naissance de Louis IX, le temps des commémoration sera lancée à la sainte chapelle par un concert, et l’ouverture d’une exposition aux tours et remparts d’Aigues-Morte, l’événement phare sera, du 8 octobre au 11 janvier 2015, une exposition événement à la Conciergerie avec la collaboration exceptionnelle du musée du Louvre et avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France. cette à le projet de livrer « un regard nouveau sur Louis IX et la création artistique foisonnante du XIIIème siècle », à travers une sélection de 130 œuvres d’une qualité artistique exceptionnelle issues des collections des plus grandes institutions culturelles françaises et étrangères.

(D’après le dossier de presse) Petit-fils de Philippe-Auguste et grand-père de Philippe Le Bel, Louis IX est l’un des plus  éminents souverains capétiens. Né le 25 avril 1214, il n’a que douze ans lors de son avènement en 1226. Son long règne coïncide avec l’apogée culturelle de la France médiévale.

Par son action, il étend le domaine royal et modernise l’administration du pays. Roi bâtisseur, il laisse à la postérité des trésors architecturaux comme la Sainte Chapelle ou la cité d’Aigues-Mortes, ouverts à la visite aujourd’hui par le Centre des monuments nationaux. Roi pèlerin, Louis IX étendra son prestige de l’Occident à l’Orient. Il mourra en 1270 à Tunis lors d’un pèlerinage outre-mer resté inachevé. Canonisé par l’Eglise catholique en 1297, Louis IX devient alors saint Louis.

Intérieur de la Sainte Chapelle (wikipedia)

 

 

Les monuments du CMN, témoins du règne de Louis IX

Souverain soucieux d’aller à la rencontre de son peuple, Louis IX multiplie les voyages à  travers son royaume. Il se rendra en Quercy au château de Castelnau-Bretenoux et en Normandie à l’abbaye du Mont-Saint-Michel. Vers 1240, il entreprend la fondation d’Aigues-Mortes, avant-port de son royaume sur la Méditerranée, en vue de reconquérir la Terre Sainte. Son règne voit s’étendre l’autorité royale, notamment en Anjou. Après sa conquête par Philippe Auguste en 1214, la province est définitivement cédée par le roi d’Angleterre en 1259 lors du traité de Paris. Saint Louis y avait commandé dès 1230 l’édification du château d’Angers, symbole du pouvoir royal. Roi amoureux des arts et fervent chrétien, Louis IX fera également construire en plein coeur de Paris la Sainte Chapelle pour y abriter des reliques de la Sainte Croix. Il sera inhumé à la Basilique Cathédrale de Saint-Denis en 1271 ; il avait profondément remanié la nécropole royale en y transférant les restes de nombreux souvenirs.

Basilique Saint-Denis : chapelle de la Vierge où est exposé un reliquaire contenant le fragment supposé d'un poignet de Saint-Louis. (Wikipédia)

Parmi les temps forts de cette commémoration :

  • Pour ouvrir cette commémoration nationale, la Sainte Chapelle, monument emblématique du règne de saint Louis, accueillera le 25 avril, jour anniversaire de sa naissance, et le 26 avril, l’Ensemble Diabolus in Musica pour deux concerts exceptionnels, durant lesquels deux offices élaborés pour la Sainte Chapelle au XIIIème siècle sont interprétés pour lapremière fois depuis le XVIIIème siècle.
  • Du 25 avril au 31 décembre, l’exposition « Saint Louis, de l’Occident à l’Orient » aux tours et remparts d’Aigues-Mortes évoquera les voyages d’outre-mer du roi, selon le récit de Jean de Joinville (1224-1317), son premier biographe. La création du port capétien, les préparatifs et les événements militaires de la VIIe croisade, l’ampleur et l’audace du périlleux voyage ainsi que le séjour du roi en Palestine pendant lequel il consolidera les ultimes positions franques, y seront évoqués. Le parcours ira au-delà des croisades, pour découvrir un Moyen-Âge foisonnant d’échanges avec le Moyen-Orient, découvrant les sciences arabes et les produits de luxe dont le raffinement vint peu à peu enrichir le mode de vie des occidentaux.
  • Du 28 juin au 28 septembre, au château de Castelnau-Bretenoux, l’exposition « Sur les pas de saint Louis en Quercy. Pèlerinages et reliques » reviendra sur le caractère très religieux de ce roi qui partit en pèlerinage à l’intérieur de son royaume avant de se lancer à la conquête de Jérusalem, l’amenant en 1244 en Quercy.
  • Visible de septembre à novembre, à la Basilique Cathédrale de Saint-Denis, une installation lumineuse de Nathalie Junod-Ponsard, « Saint Louis, le roi de Saint-Denis », mettra en lumière la commande faite par le monarque de seize tombeaux sculptés et d’un monument à la gloire de Dagobert.
  • Du 10 octobre au 25 janvier 2015, le château d’Angers présentera l’exposition « Saint Louis, Roi de France en Anjou ». C’est vers 1230 que le roi décide de transformer Angers en l’une de ses places fortes stratégiques. Il finance la construction du château d’Angers, mais aussi l’enceinte de la ville. Si le territoire reste fortement marqué par l’empreinte du monarque, l’iconographie de saint Louis en Anjou, évoluant lentement au fil des siècles au gré du contexte politique, n’émerge qu’au XVIIème siècle. Son image s’impose dans tous les domaines artistiques. Une manière de découvrir autrement le souverain.
  • « Saint Louis », une exposition événement à la Conciergerie Du 8 octobre au 11 janvier 2015, en point d’orgue de la saison culturelle du CMN, avec la collaboration exceptionnelle du musée du Louvre et avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, la Conciergerie accueillera la plus grande exposition consacrée à saint Louis en 2014 sous le commissariat de Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef au musée du Louvre. L’exposition portera un regard nouveau sur Louis IX et la création artistique foisonnante du XIIIème siècle. Le parcours s’articulera autour d’une sélection de 130 oeuvres d’une qualité artistique exceptionnelle issues des collections des plus grandes institutions culturelles françaises et étrangères. Au coeur du dispositif scénographique, des éléments du trésor de la Sainte Chapelle et des panneaux de vitraux originaux jamais présentés au public témoigneront de la puissance symbolique de ce monument.
  • Des concerts sont également annoncés au Mont-Saint-Michel et au chateau de Chateaudun
Partages
(71 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Une réponse à Le CMN commémore Saint Louis

  1. Cassin dit:

    Merci pour vos informations.
    Une coquille à corriger : « Le Centre des monuments nationaux commémore le 800e anniversaire de la naissance de saint Louis d’avril 2014 à janvier 2014. »
    …2015 !

    Belle journée du 25 avril 2014 pour l’inauguration des expositions « Saint Louis » à Poissy et à Aigues-Mortes et pour le concert à la Sainte Chapelle.

    En attendant de tous se retrouver le 8 octobre à la Conciergerie où sera présentée, entre autres, la très belle statue d’Isabelle, fille de Saint Louis qui quittera alors pour quelques jours la collégiale de Poissy.

    Pierre Cassin
    SAINT LOUIS POISSY 2014
    Découvrez le projet « Saint Louis autour du monde/ Saint Louis Worldwide » sur http://www.saint-louis2014.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *