Sens élabore un plan pour rénover ses églises en péril

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

YONNE

Lu dans l’Yonne.fr :

La Ville favorable au mécénat pour rénover ses églises

 

Parmi les églises en souffrance à Sens, Saint-Pierre-le-Rond, l’une des plus fournies en termes de mobilier et de statuaire, est fermée depuis cinquante ans et interdite au public pour raison de sécurité.? - photo O. R.
Face à la déchéance de plusieurs édifices religieux, la Ville de Sens envisage un plan de sauvegarde global pluriannuel, cofinancé par des partenaires.

L’église Saint-Pierre-le-Rond est fermée depuis cinquante ans et laissée à l’abandon. L’église Saint-Savinien-le-Jeune, dont la charpente s’affaisse, est fermée pour raison de sécurité depuis quatre ans. La façade de l’église Saint-Pregts, très utilisée par la paroisse, présente des signes inquiétants de fragilisation… Le patrimoine religieux de Sens se dégrade de jour en jour. Des associations, créées récemment, tirent la sonnette d’alarme et demandent à la Ville, propriétaire, d’intervenir (nos éditions du 19 mars 2013 et du 11 mars 2014). Mais les besoins sont importants et les coûts sont élevés…

Lire la suite sur le site de l’Yonne.fr

logo yonne.fr

 

Commentaires via facebook
(591 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
DENIS GRIESMAR Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
DENIS GRIESMAR
Invité
DENIS GRIESMAR

Il est curieux que ne soit pas mentionnée la chapelle de l’ancien lycée Stéphane Mallarmé.
On sait que, malheureusement, la France n’aime pas son baroque, et il s’agit ici d’un bâtiment de petite taille, admirablement adapté à l’organisation de concerts, dont la restauration ne devrait pas représenter un coût faramineux. Son emplacement en centre ville (dans l’ « Amande ») devrait lui assurer une utilisation, également pour des expositions.