Phares. Un patrimoine enfin protégé

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PATRIMOINE MARITIME

Le phare des Roches-Douvres, érigé à une quarantaine de kilomètres du littoral, est le dernier phare en mer construit en France.

Lu dans le Télégramme

Phares. Un patrimoine enfin protégé

L’État, aidé par des associations et des collectivités locales, oeuvre depuis peu à la préservation de ces joyaux du patrimoine.

> Jean Le Cam : « Un phare, c’est un symbole »
> Marc Pointud : « On va dans le bon sens »


« Jusqu’alors, peu de phares étaient protégés. Aujourd’hui, près de la moitié des 220 ouvrages sont inscrits ou classés et sont, désormais, des monuments historiques des Côtes de France », se réjouit Vincent Guigueno, nommé conservateur des phares, il y a cinq ans, dans la mouvance du Grenelle de la Mer où tout a basculé. Grâce, notamment, à l’action de la Société nationale du patrimoine des phares et balises (SNPPB) de Marc Pointud, qui a joué un rôle déterminant en mobilisant sur le sort des phares, menacés d’abandon, condamnés par le GPS….

Lire la suite dans le Télégramme

Commentaires via facebook
(25 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de