L’ex-chauffeur de  » Dieu  » veut sauver son église

Article pouvant être lu en 1 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

INDRE-ET-LOIRE

Lu sur le site de La Nouvelle République

Pierre Tourlier devant une église qui prend l'eau.

Pierre Tourlier devant une église qui prend l’eau.

L’ex-chauffeur de  » Dieu  » veut sauver son église

A Épeigné-les-Bois, l’ancien chauffeur de Mitterrand part en croisade contre le conseil général qui n’a plus les moyens de restaurer l’édifice.

Pierre Tourlier n’a rien d’une grenouille de bénitier. Il n’en fait pas mystère. La religion, ce n’est pas vraiment son truc. Mais pour sauver l’église de son village, l’ancien chauffeur de François Mitterrand est prêt à rameuter les trois quarts du gouvernement, à réquisitionner Aurélie Filipetti, à en appeler à François Hollande.

En mars dernier, le conseil municipal d’Epeigné-les-Bois a fait peau neuve : neuf nouveaux élus – dont Pierre Tourlier – sur onze sièges à pourvoir. « Avec l’enthousiasme des néophytes », dixit l’ancien maire, ils ont décidé de prendre à bras-le-corps un dossier qui s’enlisait dans les méandres administratifs.

Prêt à aller jusqu’à l’Élysée

L’église d’Epeigné-les-Bois prend l’eau. « Si rien n’est fait, dans dix ans, elle est par terre », assure Michel Mergot…

Lire la suite sur le site de la Nouvelle République

 

Au 2 septembre 2014 272 églises menacées étaient recensées par Patrimoine-en-blog

Partages
(7 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *