Samaritaine Les travaux reprennent

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

PARIS

Lu dans MetroNews :

Samaritaine : la cour d’appel autorise la reprise des travaux

CHANTIER – Suspendu depuis mai dernier, le vaste chantier de rénovation de la Samaritaine a été autorisé à reprendre par décision de la cour d’appel administrative jeudi.

(…) Saisie par deux associations, la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF) et SOS Paris, qui s’inquiétaient de la transformation du bâtiment et du respect des règles d’urbanisme, la justice administrative avait en effet annulé le permis de construire du 17 décembre 2012 accordé au groupe LVMH, propriétaire de la Samaritaine, pour la mise en oeuvre de son projet architectural.

Ce projet, qui prévoit la juxtaposition d’une façade ondulante en verre et des murs de pierre du bâtiment datant de la fin du XIXe, avait alerté associations et riverains. L’audacieux projet architectural était apparu « dissonant » aux yeux du tribunal qui avait donné raison à SPPEF et SOS Paris. Jeudi, la cour d’appel n’a relevé pour sa part qu' »aucun des moyens soulevés à l’encontre du permis de construire litigieux par (les associations requérantes) n’apparaît, en l’état de l’instruction, fondé »…

Lire la suite sur le site de Metronews

Sur le même sujet lire aussi :

Aujourd’hui, j’ai honte d’être architecte…  par Luc Dupont, architecte

le 16 octobre 2014

« (La cour administrative d’appel de Paris a autorisé jeudi 16 octobre la reprise du chantier de rénovation du grand magasin la Samaritaine, c’est-à-dire la poursuite de la destruction des immeubles anciens)

Paris, qui pouvait encore constituer une fierté pour notre pays, sa culture, sa diversité, ses échanges… devient la vulgaire proie de quelques lobbies affairistes.

En son cœur, à sa périphérie, se développent d’immondes projets, carcasses d’acier ou de béton, vulgaires, mal conçues, sans beauté ni constructive ni architecturale, et qui coûtent si cher aux contribuables, puisque nous ne parlons plus d’habitants… » Lire la suite sur le site de SOS paris

Commentaires via facebbok
(146 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar