Un viaduc dans les 500m d’un château historiqueArticle pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

Partages

 

LOT-ET-GARONNE

Lu dans Sud Ouest :

Lot-et-Garonne : la LGV en pleine face du château de Trenquelléon

Un viaduc de 63 m de haut impacterait tout le village et le château de Trenquelléon.

Lot-et-Garonne : la LGV en pleine face du château de Trenquelléon

Le viaduc est prévu au niveau du deuxième champ qui fait face au château (en haut de la photographie).© PHOTO PHOTO THIERRY SUIRE

(…) En réalité, si le château et la SCI font parler d’eux aujourd’hui, c’est pour résonner à l’enquête publique sur la LGV Bordeaux-Toulouse. Selon le projet GPSO de Réseau Ferré de France, Trenquelléon qui bénéficie d’une vue sur la vallée verrait celle-ci bigrement amputée, sur 180°, par le viaduc de la Baïse, prévu à mi chemin entre le village de Feaugarolles et le château. Un viaduc long de 1,3 kilomètre dont le tablier culminerait à une hauteur comprise entre… 50 et 63 mètres de haut, avec des piliers de six mètres de diamètre.

De quoi faire pleurer les murs et ceux qui les contemplent. Porte-parole de la SCI, Françoise de La Raitrie a épluché le dossier d’enquête publique et a vu rouge. « Le viaduc va passer dans les 500 mètres de domaine protégé du château et ce, sur autorisation de l’Architecte des bâtiments de France ! Par ailleurs, les recommandations de RFF pour minimiser l’impact (comme ils l’écrivent) sur l’édifice seraient d’envisager un aménagement paysager qui cacherait le viaduc. A part mettre des séquoias géants de Californie, je ne vois pas comment ! Le plus grand de nos cèdres multicentenaires mesure 17 mètres de haut. » Et celle qui parle au nom des autres membres de la SCI de faire remarquer « la légèreté de RFF dans cette histoire : à aucun moment, le château apparaît comme monument historique ; aucun photomontage réaliste n’a été réalisé pour prendre la mesure de l’impact, nulle part la vue dominante sur la vallée n’est mentionnée. Et je ne parle pas de la nuisance sonore. Les documents de l’enquête sont tronqués et trompeurs. Nous disons « non » au viaduc. »…

Lire la suite sur le site de Sud-Ouest

Lire aussi

Sur le site de Patrimoine-Environnement (30 octobre 2014) :

Une ligne à grande vitesse face au château de Trenquelléon (Lot et Garonne)

099_001Le château de Trenquelléon situé entre les communes de Feugarolles et Vianne dans le Lot-et-Garonne, est actuellement menacé par un projet colossal. L’édifice bâti au XIIIe siècle et reconstruit au XVIIIe, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, risque de voir un viaduc construit face à lui.

Afin de contrer le projet, une pétition a été lancée cette semaine. Déjà 374 signatures sur 500 !

Lire la suite

commentaires via facebbok
Partages
(171 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz