Le Centenaire dope les sites de la Grande Guerre

Pocket
Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

TOURISME DE MEMOIRE

Le Centenaire de la Grande Guerre dope la fréquentation des sites de mémoire en 2014

(Communiqué) En 2014, les sites de mémoire ont largement bénéficié de l’ « effet Centenaire ». Dopés par la mise en place d’un Contrat de Destination Centenaire de la Grande Guerre, les sites des régions du Front Ouest ont notamment vu leur fréquentation internationale augmenter significativement.


Les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre ont boosté la fréquentation des sites de mémoire en 2014. Certains sites du Front Ouest ont même vu leur fréquentation doubler, dépassant dès le mois d’août les chiffres de fréquentation de toute l’année 2013. Une manne pour les professionnels de l’hébergement alors que l’on remarque également une forte anticipation des réservations pour 2015 voire même 2016.

La mise en place du Contrat de Destination Centenaire de la Grande Guerre a par ailleurs démontré toute son utilité. Lancé il y a 2 ans par Atout France avec les territoires concernés par le front occidental, il a permis de doper la fréquentation internationale. Outre, les clientèles des marchés de proximité (britanniques, allemands, belges, néerlandais) qui étaient au rendez-vous, les professionnels ont constaté une augmentation notable du nombre de visiteurs long-courrier (Canadiens, Américains, Australiens).

Meuse – A fin août, le nombre d’entrées global des sites de mémoire de la Meuse atteignait déjà le chiffre annuel de 2013, soit 549 000 visiteurs. Cette augmentation est d’autant plus importante que les fréquentations intégraient en 2013 les 73 000 entrées du Mémorial de Verdun, site fermé en 2014. La clientèle internationale habituelle était au rendez-vous (Allemands, Néerlandais, Belges) mais de nouvelles nationalités de visiteurs ont également fait leur apparition : Suédois, Irlandais et Suisses.

Champagne-Ardennes – Après une bonne année 2013 pour la Marne (+9,75% de visiteurs internationaux) et les Ardennes (+11,9%), ces deux départements ont poursuivi leur progression en 2014 avec respectivement +7% et +12,8% fin août*. La clientèle internationale a été très présente : Anglais, Allemands, Belges, Italiens, Néerlandais, Australiens, Américains. Les sites de mémoire de Champagne-Ardenne présentent une fréquentation en forte hausse depuis le début d’année. Cet été, certains sites avaient déjà atteint leur fréquentation annuelle 2013 comme le Centre Marne 14-18 à Suippes qui a comptabilisé fin juillet 8 500 visiteurs contre 6 000 pour l’ensemble de l’année 2013.

Somme – De janvier à avril, la fréquentation des sites de mémoire de la Somme a augmenté de +20% par rapport à la même période l’année dernière. En Haute-Somme, où sont concentrés les sites de mémoire de la 1ère guerre mondiale, la fréquentation a augmenté de +46%. Les 6 sites majeurs de la Somme (Mémorial Terre-Neuvien de Beaumont-Hamel, Mémorial de Thiepval, Trou de Mine à La Boisselle, Musée « Somme 1916 » d’Albert, Historial de la Grande Guerre de Péronne, Mémorial national Australien de Villiers Bretonneux) ont généré 721 496 visites entre le 1er juillet 2013 et le 31 juin 2014, avec une moyenne de 3 sites visités par touriste. 84,6% de ces visiteurs étaient internationaux, dont 57% Britanniques et 9% Australiens. A noter, l’augmentation spectaculaire de la fréquentation de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne qui enregistre 89 353 visites entre janvier et septembre 2014, contre 75 420 sur la même période en 2013, soit une augmentation de +89%.

En savoir plus sur int.rendezvousenfrance.com

(27 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de