Un musée national des phares à Brest

Pocket
Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

FINISTERE

Lu sur le site de Ouest France :

Les vieux phares d’ouest, ce nouveau patrimoine…

 

 

Ces constructions emblématiques servent désormais le tourisme, en plus de la sécurité maritime. Un musée national devrait voir le jour à Brest.

Elles émergent à peine quelques heures par jour… Le reste du temps, elles sont couvertes par une mer souvent furieuse. Pourtant, c’est là, sur ces roches au large du pays de Brest que les bâtisseurs du XIXe siècle lancent l’une des plus grosses déferlantes de travaux jamais connues, avec celles des routes de haute montagne : la construction des phares.

Le progrès de l’époque appelle ces chantiers. Après 1830, le trafic maritime explose. Les capitaines de navire affichent une telle confiance dans la puissance de leurs machines à vapeur qu’ils rasent les cailloux. Comportement bien imprudent, qu’il faut prévenir, en ceignant la côte d’un trait de lumière. À la fin du siècle, c’est quasiment chose faite.

(…) Convaincu de l’intérêt patrimonial des phares, Pierre Maille défend l’idée d’un centre national des phares, quai Malbert, à Brest. Le président du Département est fier de l’annoncer : « L’État a donné son accord. Ce musée complétera le site du Créac’h, servant de tête de réseau pour les différents établissements afin de valoriser et de protéger les collections. » Le but : conserver le rayonnement national et international des collections…

Lire la suite sur ouest-france.fr

A propos des phares :

(87 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de