Des élus contestent la protection étendue du Mont-Saint-MichelArticle pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

MANCHE – ILLE-ET-VILAINE

800px-France-Mont-Saint-Michel-1900_bordercropped

Lu sur le site de la Gazette des Communes :

Protection du Mont-Saint-Michel : un périmètre de trop ?

Près de 70 élus d’Ille-et-Vilaine et de la Manche étaient rassemblés au Mont-Saint-Michel lundi 24 novembre pour protester contre le projet d’élargissement du périmètre de protection autour de la Merveille.

Maires et parlementaires bretons et normands ont manifesté, le 24 novembre, leur opposition à de nouvelles mesures trop contraignantes de leur point de vue : leurs territoires sont concernés par l’extension des périmètres de protection du Mont-Saint-Michel et de sa baie, classés depuis 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’organisation est intervenue à plusieurs reprises pour tirer la sonnette d’alarme face aux pressions menaçant la conservation du site. En 2011, elle a dénoncé en particulier l’implantation d’éoliennes terrestres dans les champs visuels depuis et vers le Mont. L’Etat français a été incité à mettre en place une zone d’exclusion et continue aujourd’hui l’effort de protection.

Au titre du site classé et au titre des abords du monument historique qu’est le Mont Saint-Michel, la préfète de la Manche Danièle Polvé-Montmasson coordonne ce projet de protection renforcée, dans un rayon de 12 kilomètres.

Le nouveau périmètre englobe 115 communes de l’Ille-et-Vilaine et de la Manche...

Lire la sur lagazettedescommunes.com

Commentaires via facebbok
(31 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz