Découverte sur la conception des cathédrales gothiques

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

PATRIMOINE RELIGIEUX – ARCHEOLOGIE

Tirants en acier entre les arcs-boutants de la cathédrale de Beauvais. © P. Dillmann

Tirants en acier entre les arcs-boutants de la cathédrale de Beauvais. © P. Dillmann

Lu sur le site du CNRS :

Le fer, allié de la pierre dès la conception des cathédrales gothiques

En datant par carbone 14 les pièces métalliques retrouvées dans les cathédrales gothiques, une équipe interdisciplinaire vient de démontrer, pour la première fois par une datation absolue, que le fer était introduit en renfort de la pierre dès l’étape de construction.

Cette étude, fruit d’une collaboration entre le Laboratoire archéomatériaux et prévision de l’altération1 (CNRS/CEA), le Laboratoire de mesure du carbone 14 (CNRS/CEA/IRD/IRSN/Ministère de la Culture et de la Communication) et l’équipe Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés de l’Université Paris 8, éclaire d’un jour nouveau la maîtrise technique et les intentions des bâtisseurs de cathédrales. Elle est publiée dans le numéro de janvier 2015 de la revue Journal of Archaeological Science. Cette méthode innovante pourrait renouveler la compréhension des bâtiments médiévaux, en Europe, comme la Sainte-Chapelle mais également en Asie, tels les temples d’Angkor…

Lire la suite sur www2.cnrs.fr

 

Commentaires via facebbok
(173 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des