Londres vend son patrimoine

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

ROYAUME-UNI

Lu et vu la vidéo sur le site de la RTBF :

Whitehall en 2005, avec la statue du maréchal Douglas Haig / Commons Wikimedia

Whitehall en 2005, avec la statue du maréchal Douglas Haig / Commons Wikimedia

 

Londres vend son patrimoine aux investisseurs immobilier

Le centre de Londres est devenu tellement cher que même le gouvernement le déserte. Récemment, un plan a été mis au point pour faire des économies. Le principe: réduire le nombre de bâtiments officiels et faire déménager les fonctionnaires en banlieue.

En quatre ans, le nombre de bâtiments officiels dans le centre de Londres est passé de 143 à 71. Une purge drastique qui a pour but final d’arriver à vingt-trois. Résultat, à Whitehall (la rue des ministères) aujourd’hui, il souffle un vent de changement. Et de censure. Les fonctionnaires obligés de déménager dans des bureaux excentrés plus petits évitent les questions délicates des journalistes. Ici, pour espérer une réponse, il faut se tourner vers les citoyens…

Lire la suite et voir la vidéo sur rtbf.be

Autour du patrimoine et de la mémoire au Royaume Uni :

(38 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de