Des églises lorraines en péril

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

LORRAINE

Lu sur le site de l’Observatoire du patrimoine religieux, sous la plume de Françoise Hamon :

OPRDes églises lorraines en péril

Françoise Hamon, professeur émérite à la Sorbonne, Conservateur général honoraire du patrimoine et Secrétaire général de l’Observatoire du Patrimoine Religieux présente un compte-rendu du dossier relatif à l’avenir des églises lorraines présenté dans la revue « Le Pays lorrain » en décembre 2014.

Pierre Sesmat, dir. « Quel avenir pour les églises en Lorraine ?», Le pays lorrain, décembre 2014 – p. 387-414.

(…) Une étude de cas illustre la banalité des abandons : Pompey, ancien village de vignerons devenu ville industrielle comptait trois églises en 1970. Instructif : une seule d’entre elles, une église néo-romane construite en 1862, a conservé sa fonction. Les églises de 1910 et 1965 ont été cédées à la municipalité qui y a installé ses services.

Dans ces villages industriels des chapelles de secours ont été établies pendant la seconde reconstruction, conçues sous contrôle du Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme selon un modèle de série industrielle en pan de bois hourdé de béton de laitier (résidu sidérurgique utilisé en granulat), de simples rectangles ; l’une d’elles avait reçu un campanile.

Quatre spécimens sont connus : une chapelle a été détruite, deux sont rhabillées et méconnaissables. Subsiste après avoir été remontée partiellement après démontage, celle de Saint-Dié… Lire la suite sur patrimoine-religieux.fr

A propos des églises lorraines :

Lire aussi

Les églises menacées, classées par départment

Commentaires via facebbok
(19 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz