Eglise de Comines L’Etat suspend sa contribution

Pocket
Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

NORD

Lu dans la Voix du Nord, cette mauvaise nouvelle qui risque de se répéter ailleurs… :

logo lavoixdunordComines : l’État se désengage et c’est Saint-Chrysole qui trinque

Jeudi soir, il n’aura fallu que trois quarts d’heure aux élus cominois pour évacuer l’ordre du jour du conseil municipal. Faute de subvention de l’État, les travaux de réfection de l’église Saint-Chrysole sont à l’arrêt.

"Manquent

C’est la 4e tranche de ces travaux, concernant la sacristie et la chapelle de semaine, qui est mise en veille en attendant le versement de la subvention de 440 000 € promise par l’État. « Celui-ci nous a récemment signifié qu’il ne tiendra pas ses engagements à la date prévue, indique Alain Detournay, le maire. Si nous commençons les travaux en les finançant avec nos deniers, nous perdons le bénéfice de cette subvention. La tranche nº4 est donc reportée sine die, en espérant que cette situation ne perdure pas trop longtemps. Si c’était le cas, nous serons amenés à prendre une décision lors d’un futur conseil municipal »… Lire la suite sur lavoixdunord.fr

A propos de l’église de Comines, lire aussi : Résurrection d’une église condamnée à la démolition

 

(348 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de