Poitiers Il jette les os trouvés en creusant son jardin !

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

VIENNE – ARCHEOLOGIE

Lu sur le site de la Nouvelle République, cette information accablante. On a du mal à croire à la sincérité du propriétaire :

logo NRPoitiers En creusant sa piscine l’avocat tombe sur un os

Un Poitevin a entamé les travaux de sa piscine en secteur sauvegardé sur l’emplacement connu d’un cimetière. Pas du goût des services de l’archéologie.

Nul n’ignore que l’ensemble du secteur sauvegardé de la ville de Poitiers est soumis à des réglementations d’archéologie préventive en raison de son riche passé historique. Et quand il s’agit de creuser entre rue de la Cathédrale et Grand’rue, les vestiges ne sont jamais bien loin.

C’est ce que semble avoir oublié un avocat poitevin au moment de faire creuser dans son jardin une piscine de 7 x 4 mètres alors que son autorisation de travaux était soumise à un sondage initial du SRA (Service régional d’archéologie) prescrit par les services de l’Architecte des bâtiments de France.

Un cimetière du moyen âge

Il y a une dizaine de jours, le voisinage a été plutôt surpris de voir des ossements mêlés aux gravats sortir de la propriété donnant sur la rue de la Cathédrale… Lire la suite sur lanouvellerepublique.fr/Vienne

Autres nouvelles ahurissantes :

Commentaires via facebook
(131 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des