Eglise de Warhem sauvée in extremis : «On a frôlé le pire»

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

NORD

Lu sur le site de la Voix du Nord, cette opération de sauvetage in extremis. J’aime, dans l’article, cette parole du maire devant l’incertitude de l’arrivée de subventions : « Mais même si on ne rénove pas entièrement l’église, nous l’aurons au moins sauvée ». D’autres auraient laissé tomber avant d’invoquer une démolition inéluctable…

logo la voix du nordOpération sauvetage de l’église de Warhem: «On a frôlé le pire»

De vastes travaux de rénovation de l’église Notre-Dame de l’Assomption de Warhem sont entrepris depuis le mois de janvier. L’édifice, classé monument historique, tombait peu à peu en ruine depuis cinq ans, la faute à d’importantes traces de corrosion dans les fondations.

Les travaux ont débuté en janvier. Le montant global estimé avoisine les 2,5 millions d’euros hors taxes.

Les travaux ont débuté en janvier. Le montant global estimé avoisine les 2,5 millions d’euros hors taxes.

« Pour la sécurité des habitants, il était indispensable d’engager les travaux de l’église, explique Pierre Bouttemy, maire de la commune. C’est une opération de sauvegarde et de sauvetage, on a frôlé le pire. » Tout a commencé en 2010, lorsque des morceaux du parvis ont commencé à tomber. « Des éléments d’arcades en maçonnerie se sont détachés et ont endommagé une partie de la toiture », ajoute le maire.

Une étude a été menée dans la foulée et le diagnostic a fait froid dans le dos : des dégâts importants ont été constatés au niveau ouest de la tour, ainsi que des signes inquiétants de vieillissement sur tout le bâtiment. La faute aux intempéries et à l’âge avancé des fondations. Les derniers travaux remontaient au XIXe siècle… Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr

Lire aussi

commentaires via facebbok
Partages
(97 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Eglise de Warhem sauvée in extremis : «On a frôlé le pire»"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
DELCOUR
Invité

Warhem est une commune de 2100 habitants, sans ressources financières exceptionnelles : une preuve supplémentaire que quand on veut on peut…

wpDiscuz