La restauration du château d’Angoulême au point mort

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

CHARENTE

Lu sur le site charentelibre.fr :

Angoulême: la restauration du château à l’arrêt

À l’automne, la cour va subir un diagnostic archéologique. Est-ce que la rénovation suivra?

À l’automne, la cour va subir un diagnostic archéologique. Est-ce que la rénovation suivra?«Tout dépendra du coût». . PHOTO/Photo Majid Bouzzit

Après la spectaculaire restauration de la façade principale, la remise en état du «monument historique» est au point mort. La municipalité va tout de même lancer l’étude sur la cour à l’automne.

Une façade resplendissante, un beffroi rayonnant, des Angoumoisins contents, des touristes séduits. Depuis la première tranche de restauration réalisée en 2013, l’hôtel de ville d’Angoulême, désormais classé monument historique national, est passé «de l’ombre à la lumière», pour paraphraser un ancien ministre de la Culture.

Cette longue et lourde opération (1) devait se poursuivre, à raison d’une tranche tous les deux ans, en commençant par la façade qui borde le jardin public. Grisâtre, rongée, elle fait désormais pâle figure à côté de sa pimpante voisine. L’ancienne équipe l’avait programmée pour 2015. Mais pour les successeurs, le château des Valois n’est pas à l’ordre du jour: «Il n’y a pas urgence pour le reste de la façade, qui est moins abîmée», confirme le maire.

Toutefois, la Ville va profiter de la création d’une rampe d’accès pour handicapés au service d’état civil, imposée par la loi, pour réaliser, à la demande de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), un diagnostic archéologique de la cour. «Il sera effectué par l’Inrap (2) à l’automne, les services y travaillent», annonce Xavier Bonnefont… Lire la suite sur Angoulême: la restauration du château à l’arrêt – charentelibre.fr

Commentaires via facebbok
(179 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)