Les bunkers du littoral aquitain: entre oubli, patrimoine et… submersion

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

AQUITAINE

Lu sur lesite du Point :

Les bunkers du littoral aquitain: entre oubli, patrimoine et… submersion

Certains subissent de drôles de liftings — graffitis, fresques — d’autres font passer un frisson d’histoire aux touristes en visite, mais, dans l’immense majorité, les centaines de bunkers de la 2e Guerre mondiale sur le littoral aquitain sont un dilemme de béton — qu’en faire? – que l’océan « règle » peu à peu.

Des plages du Médoc à l’Espagne, ces forteresses désarmées ont passé des décennies livrées à elles-mêmes: tantôt squat, décharge sauvage, aire de flirt ou pour enfants « jouant à la guerre ». Parfois avec un brin d’inconscience, étant donné les munitions enfouies, voire affleurant: mi-juillet à Messanges (Landes), des démineurs ont encore détruit une caisse d’obus dans un blockhaus.

Car dans l’ensemble, le littoral aquitain n’a su que faire de ces ouvrages (700 environ sur les 12.000 érigés par l’Allemagne nazie sur le Mur de l’Atlantique, de la Norvège à la Côte basque), longtemps considérés au mieux comme une pollution visuelle, au pire comme un danger de sécurité pour baigneurs et promeneurs.

Et puis … des gens avaient souffert, des entreprises françaises s’étaient enrichies, des bras avaient été réquisitionnés. « Ces blockhaus, nul ne voulait plus les voir, il fallait les occulter », analyse Jean-Paul Lescorce, septuagénaire de Soulac-sur-Mer (Gironde), piqué de « bunker-archéologie », en croisade depuis 15 ans pour réhabiliter l’imposante Batterie des Arros, 20 bunkers bâtis en 1942-44 pour verrouiller l’embouchure de la Gironde.

Ce « bunkerologue » guide touriste l’été, scolaire dans l’année, dans la fraîcheur obscure de structures qu’il désensabla parfois lui-même, avec pelle et seaux.

Source : Les bunkers du littoral aquitain: entre oubli, patrimoine et… submersion – Le Point

Commentaires via facebbok
(72 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des