Quand l’art moderne entra dans les églises

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

ARTS SACRES

Lu sur le site de Télérama, sous la plume de Luc Le Chatelier :

Le moine qui fit entrer Matisse et Chagall dans les églises

.

expo vityrail contemporain

Féru d’art moderne, le frère Marie-Alain Couturier s’est battu pour qu’il ait droit de cité dans les églises. L’expo sur le vitrail contemporain de la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris, rend hommage à son combat d’avant-garde.

« Ce que l’Eglise attend du vitrail […], c’est de faire que la lumière du jour ne vienne pas troubler notre « lumière intérieure », qu’elle vienne l’envelopper, la protéger, la favoriser, l’enrichir. » Belle entrée en matière pour une exposition sur le vitrail contemporain, actuellement à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris.

Ces quelques mots, extraits de la revue L’Art sacré publiée dans l’immédiat après-guerre, nous interrogent aussi sur leur auteur, dont un portrait, signé Doisneau, daté de 1946, accueille ici le visiteur. Pris de face, il tourne la tête pour capter notre regard. Son habit, une longue et ample robe noire, dit qu’il est moine. Devant lui, des plans d’architecte qu’il plaque contre le mur. Son nom : Marie-Alain Couturier (1897-1954), frère dominicain, grand ami des artistes… Lire la suite sur Le moine qui fit entrer Matisse et Chagall dans les églises – Sortir – Télérama.fr

En savoir plus sur l’exposition

Lire aussi

Commentaires via facebbok
(128 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz