Marmande : voleurs d’objets religieux pour les restaurer

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

LOT-ET-GARONNE

Lu sur le site du Parisien :

Marmande : ils volaient des objets religieux par amour

Deux hommes sont suspectés d’avoir dérobé plus de 700 objets d’art religieux pour les conserver chez eux.

 .
Dans le manoir que les deux suspects envisageaient de transformer en maison d'hôtes et musée personnel, les gendarmes ont découvert 700 pièces d'art religieux parfaitement entretenus et surtout restaurés ! Gendarmerie nationale

Dans le manoir que les deux suspects envisageaient de transformer en maison d’hôtes et musée personnel, les gendarmes ont découvert 700 pièces d’art religieux parfaitement entretenus et surtout restaurés ! Gendarmerie nationale

Lorsqu’ils ont été arrêtés dans leur manoir des environs de Marmande (Lot-et-Garonne), ces deux hommes, en couple, ont aussitôt demandé aux gendarmes de prendre le plus grand soin de leur collection d’objets religieux présumés volés dans les églises de Varès, Guérin, Antagnac et Casteljaloux.

Sans oublier Argenton. Ils avaient constitué chez eux un véritable musée avec des objets qu’ils restauraient parfois pendant des mois pour les remettre en état. Des voleurs au bon coeur.

«Ce sont des voleurs qui justifient leur acte par le souci de sauvegarder le patrimoine religieux. Ils prenaient soin d’ailleurs de dérober des objets qui se dégradaient pour les préserver du temps qui passe», explique Emmanuel Locatelli, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Marmande. En savoir plus sur Marmande : ils volaient des objets religieux par amour

Commentaires via facebbok
(256 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Marmande : voleurs d’objets religieux pour les restaurer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
oceane
Invité

Bien du bruit pour des personnes qui, jusqu’a preuve du contraire, respectaient les objets religieux, alors que les eglises, monasteres, etc… se vident encore aujourd’hui, et que tant d’objets de piete se retrouvent honteusement entre les mains de marchands qui en toute ‘legalite’ font de gros benefices : livres, vetements et objets liturgiques, etc.. Si un service etait cree pour voir ce qui se commercialise sur Internet, une adresse IP etant amplement suffisante a retrouver les ‘proprietaires temporaires’.

wpDiscuz