“Le patrimoine lyonnais est en danger”

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

RHONE

Lu sur e site de Lyon capitale :

“Le patrimoine lyonnais est en danger” Par Patrick Martin-Genier, président du CIL Centre-Presqu’île

.

© Eliot Lucas Place des Terreaux, juin 2015.

La rue Victor-Hugo “à l’abandon”, la place des Terreaux “défoncée”, la chapelle de l’Hôtel-Dieu “confiée au seul mécénat”… Patrick Martin-Genier, qui préside le comité d’intérêt local Centre-Presqu’île, dénonce dans cette tribune la “dégradation continue de notre patrimoine” pourtant classé par l’Unesco.

Le patrimoine lyonnais en danger.

Le 5 décembre 1998, le site historique de Lyon était inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco. Cela était alors le résultat d’une action intense et remarquable réalisée par M. Raymond Barre, député-maire de Lyon et président de la communauté urbaine de Lyon.

Aujourd’hui, Lyon récolte les fruits de ce classement, mais la situation actuelle nous préoccupe.

Une situation indigne d’un site patrimoine de l’Unesco

Si, sur le site de la ville de Lyon, il est écrit que “cette inscription atteste de la qualité de l’hypercentre de Lyon et des efforts permanents réalisés par ses habitants et les collectivités locales pour sa conservation, sa mise en valeur et le maintien de ses fonctions de centralité” et que, par ailleurs, “la Ville de Lyon et l’État (…) se sont engagés à maintenir le haut niveau qualitatif de ce site”, nous déplorons depuis quelques années une dégradation continue de notre patrimoine.On constate ainsi le manque d’entretien et le mauvais état de l’axe principal du centre-ville, de la gare de Perrache à la mairie centrale…

Lire la suite sur “Le patrimoine lyonnais est en danger”

Commentaires via facebbok
(39 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des