Eglises ou mosquées ? Je ne suis pas raciste mais…

Article pouvant être lu en 4 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

A PROPOS DES EGLISES ET DES MOSQUEES

Église Sainte-Rita de Paris enEglise sainte-Rita à Paris, le 11 mars 2014 par Lionel Allorge — Wikimedia Commons


Église Sainte-Rita à Paris, le 11 mars 2014 par Lionel Allorge — Wikimedia Commons

Réponse au commentaire posté par une internaute sur le blog : « Je ne suis pas raciste, mais… »

A propos des démolitions d’églises, effectives ou en projet, je reçois immanquablement des commentaires malsains, calomniateurs ou distillant des allusions racistes ou xénophobes. Ma règle est de ne pas les publier, non seulement parce que je les trouve souvent odieux, mais surtout parce qu’ils n’apportent rien à la question des églises, ni à leur défense ni à leur avenir.

Mais il y a deux jours, à propos de la démolition annoncée de l’église Sainte-Rita, j’ai reçu ce message dont je tais le nom de l’auteur. Je le publie ici pour pouvoir réagir une bonne fois pour toutes à ces réactions qui invariablement voudraient  se justifier en disant « Je ne suis pas raciste mais… », et sans doute aussi parce que la coupe est pleine.

Voici le message reçu :

« je suis scandalisée à la lecture de ces articles, j’ai vu samedi dans les infos que l’église de Ste RITA devait être détruite (les travaux de destructions prévus ce lundi). Nous en avons ASSEZ de voir nos églises, nos lieux de recueillements, détruits, de plus en plus d’églises disparaissent au profit de qui..(??) pour construire des mosquées ou logements sociaux au bénéfice de qui (??) tant de personnes sans-abris dans nos rues parfois même les églises sont des refuges quelques heures !!! alors STOP. .laissez-nous nos églises, nos croyances…etc…(et je ne suis pas raciste) mais pour un peu de (justice) dans notre pays…!!! »

Voici ma réponse :

Madame, (je suppose à cause du féminin employé à « scandalisée »)

Vous n’êtes pas raciste mais vous insinuez que l’on démolit des églises pour construire à la place des mosquées… Je ne connais aucun cas de ce type en France.

Vous n’êtes pas raciste, mais vous insinuez qu’on démolit des églises pour y construire des logements sociaux au profit de personnes que vous qualifiez par des points d’interrogation.

Vous n’êtes pas raciste mais pourquoi s’ingénier alors à le laisser croire ?

27 églises et chapelles ont été détruites entre 2000 et 2015. Ce qui est moins que dans les années 70, moins que lors des deux guerres mondiales, moins qu’au début du 20e siècle (cf La grande pitié des églises de France, Maurice Barrès, 1914),  moins que sous la Révolution Française et la Restauration, moins que lors des Guerres de Religions… Et l’on ne parlait pas de mosquées à ces époques.

Au Québec, où ne résident que 200 000 musulmans (nettement moins qu’en France), on a démoli pourtant 61 églises depuis mai 2012. Où est la relation avec l’islam et les mosquées ? Se focaliser sur la présence musulmane et pratiquer l’amalgame, ce n’est pas défendre les églises. Pire, c’est les fragiliser encore plus en détournant les esprits de nos véritables responsabilités. Si l’on détruit des églises c’est d’abord parce que nous ne les entretenons pas. C’est parce que nous ne les fréquentons pas assez. C’est parce que nous ne les aimons pas assez.

On a souvent raison d’être scandalisés par la démolition d’une église. Mais, de grâce ! que notre révolte repose sur des motifs honnêtes et réels.

Benoit de Sagazan

Le saviez-vous ?

Une association musulmane veut sauver l’église de Saint-Prix jeudi 19 novembre 2015

Partages
(1 435 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

10 réponses à Eglises ou mosquées ? Je ne suis pas raciste mais…

  1. Dear Benoit de Sagazan
    Thank you for your wise comments; and your unfailing effort of drawing our attention to heritage in danger – incæuding the many churches. I wonder why local French communities/churches do no see the advantage in using the churches as both churches and local cultural centres at the same time. This is what we do here in Denmark. I know that we as protestants are not afraid of mixing church and society, but still… This morning I was at a service here in my local church (just an ordinary local church). Later today we have a small service in English for refugees followed with tea and cake…it is not that complicated; it is just a matter of local people using the church for more than just « being » a place for Mass/religious services. Karen Schousboe/Www.medievalhistories.com

    • Traduction du message de Karen Schousboe :
      Cher Benoit de Sagazan
      Merci pour vos commentaires sages; et votre effort sans faille d’attirer notre attention sur le patrimoine en danger – y compris sur les nombreuses églises. Je me demande pourquoi les collectivités locales françaises et les Eglises ne voient pas l’avantage d’utiliser les églises pour le double usage des cultes et de centres culturels locaux. Voici ce que nous faisons ici au Danemark. Je sais que nous, en tant que Protestants, ‘avons pas peur de mélanger l’église et de la société, mais quand même … Ce matin, j’étais à un service ici dans mon église locale (juste une église locale ordinaire). Plus tard dans la journée, nous avons eu un petit service en anglais pour les réfugiés qui a suivi avec le thé et le gâteau … Ce est pas si compliqué; C’est est juste une question de la population locale d’utiliser l’église davantage que pour les services religieux de masse « . Karen Schousboe / http://Www.medieval histories.com

  2. Lafargue dit:

    Je trouve, Benoit de Sagazan, votre réponse lucide et vraie. Ne mélangeons pas tout, essayons d’être constructifs et respectueux les uns des autres..

  3. JeeJee dit:

    C’est aux chrétiens de revenir dans leurs églises et de retrouver dignité et ferveur.
    Le culte d’aujourd’hui c’est la CB, le crédit, la bagnole et le petit « moi je » que la presse et autre publicitaires ont su déceler et utiliser à foison pour complaire à tous les consommateurs égotistes et égoïstes qui parfois sont baptisés. Et qui laisse tomber ses parents pendant la canicule de 2004? Ben oui, faut comprendre c’était les vacances…Pareil pour l’héritage culturel, les valeurs, l’esprit, le patrimoine, et…donc…les églises…Oh! Et bien oui voilà. Mais Noël arrive, on va se goinfrer d’infect foie gras tout en virant les crèches au passage, au nom de la laïcité bien pratique, qui évite toute pensée profonde et spiritualité.
    Noël devrait finalement aussi être éradiqué, qu’en pensez-vous? C’est chrétien, il me semble. Chrétiens tout ceci est aussi de votre faute, car trop nombreux sont celles et ceux, par leur bassesses, qui ont fait fuir des paroisses les personnes sincères et vraiment croyantes.
    « Je le vaux bien »…Ouais « je veau d’or » aussi. Pathétiques français. Houellebecq sait bien vous décrire, Baudelaire, aussi en son temps. Rien ne change.

  4. E. Bart dit:

    Merci pour ce texte lumineux et encourageant pour tous les amis du patrimoine.
    Depuis 15 ans, nous sommes une poignée à nous battre pour la restauration d’un ensemble de peintures murales (XIIIe, XIVe et XVe siècles) en l’église de Cerisé, Orne, classée monument historique en 2001 en raison de la rareté de cet ensemble. Nous nous heurtons au manque de motivation du conseil municipal de la commune qui ne comprend pas la nécessité de cette restauration et préfère des « investissements rentables » et « utiles » à la commune. (voir notre site : http://cerise-patrimoine.blog4ever.com/). Votre blogue nous aide à tenir bon.

  5. seze dit:

    Merci pour cette réponse sage et juste, qui nous incite à réfléchir sur nos comportements plutôt qu’à condamner aveuglément. Bravo !

  6. joumarin dit:

    Merci Monsieur de Sagazan pour cet article de mise au point

  7. Oceane dit:

    Merci, Monsieur de cette mise au point, comme je vous réitère toute ma considération pour votre blogue.
    Oui, si nous n’avions pas déserte, abandonne NOS Eglises ! au profit des futiles dépenses dans les pratiques des sports, des vacances plus ou moins lointaines, des loisirs en tous genres, et même parfois des petits foulards ‘de marque’ que l’on arbore avec fierté dans nos Eglises, ne serait-ce qu’une ou deux fois l’an.
    Comme toutes ces ‘menues’ monnaies auraient bien aidé à chaque fois que nous avons besoin de restaurer notre patrimoine local.
    Ces commentaires que nous lisons trop souvent, me rendent bien triste, notamment lorsqu’ils émanent de personnes qui se disent catholiques, parfois bien pieuses.
    J’ai noté que Pape François, lors de son dernier voyage, a offert des ostensoirs à ses Évêques centrafricains, pour l’Adoration perpétuelle. J’ai entendu ce geste comme une invitation pour nous, Européens, a ne jamais laisser vides nos Eglises. Or…
    Je suis pleine d’espérance : nous sommes entrés dans l’Année de la Sainte Miséricorde.

  8. Durbet dit:

    Merci, ça fait du bien par les temps qui courent.

  9. Huet dit:

    bravo pour votre réponse pleine de bon sens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *