Sélestat Quatre maisons démolies au profit de la Bibliothèque humaniste

Article pouvant être lu en 4 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

BAS-RHIN

Lu sur le site de France Bleu Alsace, sous la plume de Aude Raso :

Sélestat : début des travaux à la Bibliothèque humaniste

Après une année de préparation, les travaux commencent ce lundi à la Bibliothèque humaniste de Sélestat, vitrine de l’humanisme rhénan depuis 120 ans. Un chantier de longue haleine qui se terminera au printemps 2017.

La Bibliothèque humaniste de Sélestat va être totalement restructurée et étendue

La Bibliothèque humaniste de Sélestat va être totalement restructurée et étendue © Radio France – Aude Raso

(…) Ce sera la partie la plus visible pour les Sélestadiens et c’est par elle que tout commence : la démolition de quatre maisons anciennes à l’endroit où la Bibliothèque humaniste va s’étendre selon les plans de Rudy Ricciotti, architecte de renommée internationale – à qui on doit notamment le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille.

Maisons bientôt démolies pour l'extension de la Bibliothèque humaniste -Sélestat © Radio France - Aude Raso

Maisons bientôt démolies pour l’extension de la Bibliothèque humaniste -Sélestat © Radio France – Aude Raso

« La bibliothèque occupait moins de 1.000 mètres carré. Dans le nouveau projet, on fait plus que doubler cette surface : on sera à 2.500 mètres carré« , explique Vincent Husser, responsable du projet. Au-delà de l’extension, cette démolition permettra de créer un parvis devant la bibliothèque  ce parvis donnera sur la Cour des prélats, édifice de la Renaissance situé juste à côté.

Source : Sélestat : début des travaux à la Bibliothèque humaniste

M.-J. L., fidèle lectrice du blog, m’a alerté sur cette opération à Sélestat en donnant des informations très intéressantes :

Dans le cadre du projet de rénovation de la Bibliothèque humaniste de Sélestat, la plus ancienne d’Alsace, fondée en 1452 et installée en 1889 dans une partie de la Halle aux blés construite en 1843 pour abriter le marché, un scandale patrimonial semble être en train de se jouer.
Le cœur médiéval de Sélestat, pourtant révélé par le diagnostic du bâti et du sous-sol réalisé en 2015, devrait être détruit, rasé, pour laisser place  à un réaménagement complet de la Halle aux blés et de son proche environnement ancien.  L’architecte Rudy Ricciotti a conçu son projet avant même que l’ancienneté du cœur de ville qu’il propose de détruire ne soit connue…
Drôle de démarche…

Voir le projet :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/2014/10/29/en-2017-selestat-aura-une-nouvelle-bibliotheque-humaniste-580376.html

Une présentation du projet :
http://www.selestat.fr/les-atouts-de-selestat/la-bibliotheque-humaniste.html

La SCMHA (Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace) a alerté les pouvoirs publics à plusieurs reprises mais le sort des bâtiments anciens semble être joué (démolition intégrale sans étude complémentaire).
http://www.scmha.fr/selestat-bibliotheque-humaniste

Voir aussi les bulletins de la SCMHA à ce sujet :
http://www.scmha.fr/publications
Voir dans le Bulletin n°42, p. 2-4
Voir dans le Bulletin n°43, p. 1-2

Certains élus de l’opposition municipale se sont exprimés à ce sujet :
http://www.selestat.fr/votre-collectivite/le-selestadien.html

Voir dans le Sélestadien n°56 p. 40 :

Le PAIR (Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan) a réalisé pendant l’été 2015 un diagnostic du bâti et du sous-sol qui a confirmé l’ancienneté des bâtiments qui devraient être démolis dans l’indifférence…
http://www.selestat.fr/votre-collectivite/le-selestadien.html

Voir dans le Sélestadien n°57 p. 21 où il n’est même pas fait mention de l’étude du bâti révélant l’ancienneté des bâtiments menacés de démolition.

La Ville de Sélestat est candidate au label ville d’art et d’histoire, ce qui semble en contradiction avec ce projet.
Le comité a t ‘il connaissance de ce problème patrimonial ? http://www.selestat.fr/toutes-les-actualites/actualite/news/label-ville-dart-et-dhistoire-presentation-a-paris-1.html

Par ailleurs, la bibliothèque de Beatus Rhenanus conservée dans la Bibliothèque Humaniste est inscrite au Registre Mémoire du monde de l’UNESCO.
Il ne semble pas que le comité ait connaissance de ce problème patrimonial.
http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-1/beatus-rhenanus-library/

Enfin, la Fondation du Patrimoine soutient ce projet. Je ne pense pas que le comité ait connaissance de ce problème patrimonial. https://www.fondation-patrimoine.org/fr/alsace-1/tous-les-projets-128/detail-bibliotheque-humaniste-de-selestat-30507

Commentaires via facebook
(337 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
mathernGracia Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
mathern
Invité
mathern

mais où sont donc nos archis des bâtiments de France ?? On accepte la destruction de 4 bâtiments anciens !!! En plus, cerise sur le gâteau, on modifie le bâtiment de la bibliothèque humaniste!!!! Un vrai scandale!! Surtout que le projet présenté est horrible et ne ressemble à rien!!! On est en Alsace donc on doit au minimum respecter le style de notre région. De plus 8 millions d’euro pour cette merde!!!!!.quel gâchis!!!!

Gracia
Invité
Gracia

Le site Fondation patrimoine Alsace exhibe fièrement ce slogan, je cite : »Préservons aujourd’hui l’avenir » ????? curieux et éminemment hypocrite pour un organisme qui prône la destruction du passé !!!. Construire l’avenir sur les ruines du passé n’a jamais rien donné de bon. Nous sommes assez déficitaires dans les connaissances médiévales pour conserver ce précieux patrimoine. Battons-nous !!!