Mobilisation pour protéger l’abbaye de Charroux des éoliennes

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

 

VIENNE

Reçu cet appel à la mobilisation de la part de Patrimoine Environnement que je relaye volontiers :

L’abbaye de Charroux menacée par les éoliennes ! Participez à l’enquête publique !

La municipalité de Charroux (Vienne) a décidé de protéger son patrimoine en créant autour du site emblématique de l’abbaye Saint-Sauveur une AVAP (aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine) constituée par un cercle d’un rayon de 15 km.Une enquête publique a été ouverte par la mairie pour recueillir les avis de la population.

Les promoteurs éoliens ayant eu vent du projet et très présents dans le sud du département de la Vienne, se sont élevés contre cette AVAP et proposent des lettres types que doivent écrire les gens désireux de soutenir les projets éoliens et donc de combattre l’AVAP. Jusqu’à présent, 99% des interventions sont défavorables à l’AVAP !

L’enquête se termine le 14 mars à 17h, soit lundi prochain ! IL Y A URGENCE !

URGENCE pour écrire au commissaire enquêteur votre souhait de voir Charroux protégée des saccageurs de paysages et du patrimoine ! Il n’est pas nécessaire d’être « du coin ». C’est une enquête « publique » : le public, ce sont les Français, de toute la France.

Aidez la commune, prenez quelques minutes pour envoyer par courrier le message suivant que vous pouvez agrémenter à votre guise (mais courtoisie oblige !) au-dessous duquel vous mettrez vos nom, prénom et adresse. Un ménage écrira deux fois, l’une au nom de monsieur, l’autre au nom de madame.

Exemple de courrier à envoyer

Madame le Commissaire enquêteur,

L’abbaye Saint-Sauveur de Charroux est une abbaye bénédictine construite au VIIIe siècle sous la protection de Charlemagne. Cette abbaye est ainsi un témoignage unique et précieux de la France.

Un monument historique ne peut être considéré comme un élément du paysage indépendant de toutes les constructions qui l’entourent. C’est pourquoi une AVAP serait plus appropriée pour protéger le paysage de Charroux et préserver ainsi l’authenticité du monument.

Des éoliennes viendraient perturber la beauté de ce paysage historique dans un département déjà surchargé de ces hélices visibles sur plusieurs kilomètres.

Je suis pour l’AVAP et favorable à un rayon de sauvegarde de 15 km.

Je vous remercie de prendre mon avis en considération, et vous prie d’agréer mes salutations très distinguées.

Prénom, nom
adresse

Courrier à adresser à :
Mairie de Charroux – A l’intention du commissaire enquêteur – 3, Place de la Cahue – 86250 CHARROUX
.

Tour Charlemagne (XIIe siècle), vue de puis la rue de l'Église, Charroux, Vienne, France. par wikimédia commons

Tour Charlemagne (XIIe siècle), vue de puis la rue de l’Église, Charroux, Vienne, France. (c) JLPC Wikimédias commons

Commentaires via facebook
(190 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Patricia Bouchenot-Déchin Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Patricia Bouchenot-Déchin
Invité
Patricia Bouchenot-Déchin

Je m’associe volontiers à cette mobilisation et viens d’écrire à Mme le commissaire enquêteur : « Madame le Commissaire enquêteur, Comme vous le savez, un monument historique ne peut être considéré comme un élément du paysage indépendant de toutes les constructions qui l’entourent. L’abbaye Saint-Sauveur de Charroux est un témoignage unique et précieux de la France en tant qu’ abbaye bénédictine construite au VIIIe siècle sous la protection de Charlemagne.. Tout édifice en désaccord avec l’esthétique et l’historique ce lieu d’exception, tels des éoliennes, viendraient endommager gravement la beauté de ce paysage historique dans un département déjà surchargé de des hélices… Read more »