Les dominicains et l’art sacré Le retour

Article pouvant être lu en 2 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

ART SACRE

Lue cette information donnée par sabine Gignoux dans La Croix :

Des dominicains au secours de L’art sacré

Face à « l’effondrement de la culture chrétienne » l’association L’Art sacré 2 veut défendre le patrimoine religieux tout en encourageant la création contemporaine.
.

Le Père Guillaume Soury-Lavergne devant l’abbaye de Marcilhac-sur-Celé en août 2015. / Remy Gabalda/AFP

Le Père Guillaume Soury-Lavergne devant l’abbaye de Marcilhac-sur-Celé en août 2015. / Remy Gabalda/AFP

Au mitan du XXe siècle, L’Art sacré, la revue dominicaine animée par les P. Couturiers et Régamey, fit souffler sur les relations de l’Église avec les artistes un grand vent de modernité. L’église du plateau d’Assy et celle d’Audincourt, dessinées par Maurice Novarina et décorées par Fernand Léger et bien d’autres artistes, la chapelle de Vence ornée par Matisse, en portent l’éclatant témoignage.

L’aventure s’arrêta au lendemain du concile Vatican II, après plus de trois décennies d’engagements et de vifs débats avec les communautés chrétiennes parfois déboussolées par les propositions novatrices des artistes.

De 1978 à 2007, de nouvelles Chroniques d’art sacré, animées par le Comité national d’art sacré au sein du Centre national de la pastorale liturgique ont pris le relais, soutenant notamment les commandes d’œuvres contemporaines dans les églises de France. Puis, ces chroniques se sont muées en une revue en ligne narthex.fr regroupant des articles d’actualité et des blogs sur l’art sacré, au sein du portail liturgique du Service nationale de la pastorale liturgique et sacramentelle.

Une nouvelle étape

Aujourd’hui, des dominicains souhaitent apporter une nouvelle pierre à cet édifice. Mgr Jean-Louis Bruguès, dominicain, bibliothécaire et archiviste du Vatican, a annoncé le 14 mars à Paris la création d’une association « L’Art sacré 2 » pour « mieux sensibiliser le public à la valeur artistique et symbolique de l’art sacré sous ses deux formes contemporaine et patrimoniale »…

(…) En lien La Sauvegarde de l’Art français, qui a hébergé sa première conférence de presse, « L’Art sacré 2 » entend ainsi se mobiliser pour la sauvegarde des édifices et monuments religieux. Les 16 et 17 juillet prochains, l’association organisera à Marcilhac-sur-Celé, en présence de Mgr Laurent Camiade, évêque de Cahors, un colloque sur ce thème : « Les églises, écoles de la foi ou chefs-d’œuvre en péril ? ». Le choix de cette abbaye n’est pas anodin puisque c’est grâce à la mobilisation de son curé, le P. Guillaume Soury-Lavergne et de la population que des travaux vont enfin être engagés pour rénover ce joyau de l’art roman… En savoir plus sur Des dominicains au secours de L’art sacré – La Croix

Commentaires via facebbok
(102 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz