Le budget de la Fondation du patrimoine a fondu de moitié

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

MECENAT

Lue cette information donnée par Claire Bommelaer sur le site du Figaro :

La Fondation du patrimoine perd la moitié de son budget

Cette fonte s’explique par la baisse du prix de l’immobilier en province et la hausse du nombre de successions. Elle est aussi due à la puissance du web qui permet à Bercy de retrouver plus facilement les ayants droit.

Beaucoup de toitures d’églises doivent leur salut aux héritages non réclamés. Depuis 2003, en effet, la moitié des successions en déshérence est versée à la Fondation du patrimoine. Celle-ci, grâce à cette manne, au mécénat et aux souscriptions publiques, est devenue l’un des grands piliers de la restauration du patrimoine.

Quelques chantiers d’importance, dont la remise d’aplomb de la Croix de Lorraine, à Colombey-les-Deux-Églises (photo), ont assuré sa renommée. Mais c’est surtout le patrimoine de proximité – lavoirs, petits châteaux, maisons d’écrivain, orgues et anciens sites industriels – qui bénéficie de ses largesses.

Las! Cette année, la subvention de la Fondation est passée de 10 à 4,3 millions d’euros… Lire la suite sur La Fondation du patrimoine perd la moitié de son budget

(75 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments