Pétition Les restaurateurs du patrimoine sont en danger!Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

PÉTITION

Dans une pétition adressée à Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, des restaurateurs du patrimoine tirent la sonnette d’alarme.

Ils s’estiment en grand danger et avec eux les œuvres d’arts

« En grande souffrance, disent-ils. Au bord du gouffre. De plus en plus nombreux sont ceux qui abandonnent le métier, les commandes publiques se raréfient… »

Photo 066

Le texte de la pétition :

ALERTE !

LES RESTAURATEURS DU PATRIMOINE SONT EN DANGER 

LES OEUVRES D’ART SONT EN DANGER

En France, la profession de restaurateur du patrimoine est en grande souffrance. Au bord du gouffre. De plus en plus nombreux sont ceux qui abandonnent le métier, les commandes publiques se raréfient, les revenus sont en chute libre. 40 ans après la création des formations supérieures, très exigeantes, voulues par l’Etat, les professionnels de la conservation-restauration n’ont toujours pas de titre protégé, ni de fonctions permanentes dans les institutions publiques sauf de rares exceptions, les marchés publics ignorent la spécificité de leurs prestations, les dimensions scientifique et intellectuelle du métier continuent à être méconnues. Deux rapports très complets établis en 2003 et 2006 sur la profession sont restés lettre morte. Les avis et recommandations des organisations professionnelles française et européenne sont ignorés. Aujourd’hui, une note interne du ministère de la culture du 22 février 2016 appelle à « un plan d’action indispensable à la survie » de la profession. Sans les professionnels de la conservation-restauration, il n’y aura plus d’expositions, plus de partage, plus de transmission des œuvres de l’esprit, ni aujourd’hui ni demain. Le patrimoine et sa démocratisation sont menacés.

Nous, artistes, conservateurs, universitaires, professionnels de la conservation-restauration, défenseurs du patrimoine, demandons avec force que les compétences spécifiques et la nécessaire haute qualification (master) des restaurateurs des biens culturels soient pleinement reconnues et les conditions d’exercice de leur profession, modifiées. Alors que la restauration du patrimoine, qui n’est pas un métier de création, vient d’être autoritairement et contre toute logique incorporée aux métiers d’art par arrêté publié au JO du 31 janvier 2016, et qu’une loi relative à la création, à l’architecture et au patrimoine est sur le point d’être votée sans aucune référence à l’indispensable rôle des professionnels de la conservation-restauration dans la gestion du patrimoine, nous attendons des clarifications et des initiatives immédiates afin de sauver cette profession d’excellence sur laquelle reposent l’intégrité et la pérennité des œuvres et objets d’art. Nous demandons que lui soit donnée toute la dignité nécessaire au sein des institutions culturelles publiques.

Premiers signataires :

  • Laurence Bertrand-Dorléac, professeure des universités
  • Christian Boltanski, artiste
  • Daniel Buren, artiste
  • David Cueco, ancien président de la Fédération Française des professionnels de la conservation–restauration (FFCR)
  • Jean-Pierre Cuzin, anciendirecteur du département des Peintures, musée du Louvre
  • Pierre Encrevé, professeur des universités
  • Gérard Fromanger, artiste
  • Geneviève Gallot, ancienne directrice de l’Institut national du patrimoine (INP)
  • Fabrice Hergott, directeur du musée d’art moderne de la Ville de Paris
  • Fabrice Hyber, artiste
  • Michel Hilaire, directeur du Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole
  • Annette Messager, artiste
  • Alfred Pacquement, ancien directeur du Musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou
  • Joëlle Pijaudier-Cabot, conservatrice en chef du patrimoine
  • Ernest Pignon-Ernest, artiste
  • Roland Recht, membre de l’Institut
  • Gennaro Toscano, historien de l’art, professeur des universités
  • Pierre Soulages, peintre
  • Alain Schnapp, professeur émérite à l’université de Paris I

En savoir plus sur la pétition et la signer :

www.petitions24.net/alerte_les_restaurateurs_francais_du_patrimoine_sont_en_danger

Commentaires via facebbok
(239 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Pétition Les restaurateurs du patrimoine sont en danger!Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Photographe d’art
Invité

Il faut contrôler la situation de notre patrimoine en procédant à la restauration et la conservation de nos anciens objets pour garder l’aspect esthétique et historiques des œuvres.

Madrigal bijoux.
Invité

Bonjour,
Nous sommes tout à fait d ‘accord et avons signé.
Tant de savoir-faire sont déjà perdus!

kris Devulder
Invité

Ne surtout pas laisser notre patrimoine , notre histoire s’effacer, se fendre , disparaître .Les restaurateurs sont les spécialistes de la survie de notre civilisation .

arnaud
Invité

Je soutiens totalement tous ces artistes qui font leur métier avec exigence et passion .Et notre patrimoine ne serait rien sans eux!

DAUPHIN-PILUCH Betty
Invité

Je signe la pétition car j’aime le métier de ma Nièce Véronique DAUPHIN qui excelle dans la Restauration des Tableaux et qui malheureusement éprouve de grande difficulté à avoir un emprunt pour continuer son activité. Son Atelier a subit de grandes dégradations au niveau du plafond et malgré un dossier de béton et un prévisionnel important de commande, aucune Banque n’accepte de lui fait un emprunt.

RICARD
Invité

Sans les professionnels de la conservation-restauration, il n’y aura plus d’expositions, plus de partage, plus de transmission des œuvres de l’esprit, ni aujourd’hui ni demain. Le patrimoine et sa démocratisation sont menacés.

Juenet
Invité

Il faut absolument sauver nôtre patrimoine par ces restaurateurs de grand talent. Il s’ agit de nôtre histoire!

wpDiscuz