Nice Une pétition contre la conversion d’un couvent en hôtel

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

ALPES MARITIMES

Lue sur le site de Nice Matin, cette information :

Une pétition contre la transformation du Couvent de la visitation en hôtel 5 étoiles

.

Photo C.D.

Photo C.D.

La pétition, qui vise à protéger le monument historique, a récolté plus de 500 signataires depuis ce lundi. Le nouvel hôtel comprendra un restaurant-bar, une bibliothèque, une piscine, un spa, des salons d’agrément, une zone de réception et de conférence.

« Depuis l’après-guerre, les « grands » maires de Nice n’ont cessé de détruire peu à peu l’une des plus belles villes du monde et l’un des centres patrimoniaux de la Méditerranée (Palais Ruth, Castel des Deux-Rois, etc.) » écrit l’auteur de la pétition, Michel Orcel.

L’écrivain, originaire de Marseille, a lancé sa pétition ce lundi 25 avril et a recueilli ce mercredi après-midi 527 signatures. Elle va à l’encontre de la décision du conseil municipal qui a fait voter en février dernier une délibération consentant une « promesse de bail à construction » à la société Perseus Capital Partners… En savoir plus sur Une pétition contre la transformation du Couvent de la visitation en hôtel 5 étoiles – Nice-Matin

A propos d’hôtellerie et de patrimoine religieux

Commentaires via facebook
(761 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
lou mandilhouRatrosevd'OILLIAMSONCachau Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
lou mandilhou
Invité
lou mandilhou

Une petite précision : la Chapelle de l’Ecole de la Providence désacralisée et transformée en salle de conférence pour le Centre Culturel de la Providence n’a fait sourciller personne ! En dehors du problème d’un ancien couvent accueillant des religieuses consacrées (Sœurs Cessolines) ce couvent et vide et laissé à l’abandon depuis les années 1970. Il est en train de s’effondrer comme le montre certaines photos. Il est classé monument historique, ainsi que les jardins. Lorsqu’on parle de « barre de béton » il s’agit en fait de construire un lotissement sur l’actuel « terrain de sport » continuellement squatté… Lire la suite »

Ratro
Invité
Ratro

Le problème religieux ou non pour certains masque qu’en fait l’aménagement de ce projet amène la construction d’un mur très haut qui aura pour conséquence d’enlever la lumière du jour à ceux qui habitent en face’ Nous savons tous que le vieux Nice à des rues étroites certes agréables et temperees lors des promenades touristiques ou pour ceux qui y vivent au quotidien Mais la nuisance sera réelle : lumière en moins dans les appartements nuisance visuelle d’un mur très haut même si quelques arbres seront plantés ou non! Les nécessaires vallées et venues pour la logistique det l’hôtel, les… Lire la suite »

sev
Invité
sev

Non quel honte! un couvent ne peut devenir un hotel vous allez offensé la ste vierge!je suis contre bien sur il faut respecter la religion.

d'OILLIAMSON
Invité

Il en va du patrimoine religieux, comme de la crainte des « de souche » face à la montée de l’Islam(isme) : remplissons nos églises le dimanche et le problème commencera à se résoudre comme par… miracle ? Même pas. Il commencera à se résoudre par un effet scientifique de haut niveau, connu de quelques rares savants aujourd’hui en voie de disparition : ne le dites à personne, cet effet s’appelle « le principe des vases communiquants ». Mais… chuttttttttt !!!!!

Cachau
Invité
Cachau

Cessons d’être contre tout ce qui va vers le remploi intelligent du patrimoine et qui ne soit pas forcément à la charge de la collectivité.
Il serait temps que les mentalités évoluent en France, surtout quand il s’agit de vieux barbons…
Ce monsieur a-t-il voyagé en Allemagne, en Espagne, en Italie, en GB… ?

Ph. C.