La nouvelle église de Gesté pour Noël 2017Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

MAINE-ET-LOIRE

Lue sur le site de Ouest-France, cette information donnée par Christian Meas et qui donne un point d’étape sur long épisode de démolition/reconstruction de l’église paroissiale de la commune. Gesté reste pour moi un cas d’école tant il vérifie un axiome bien connu des observateurs du patrimoine historique, qu’il soit religieux ou pas : la destruction d’un patrimoine divise profondément une population quand la restauration la rassemble. Aujourd’hui l’ancienne église de Gesté n’est plus qu’un souvenir, on attend donc la nouvelle église qui devra intégrer le vieux clocher resté debout. L’ancienne était jugée « hétéroclite », comment le sera la nouvelle ? Saura-t-elle réconcilier les habitants, aujourd’hui divisés ?

Gesté. Le petit village va retrouver son église [images]

.

Ce qu'il reste actuellement de l'église de Gesté. | Crédit photo Christian Meas

Ce qu’il reste actuellement de l’église de Gesté. | Crédit photo Christian Meas

Des années de procédures avaient ralenti le projet de déconstruire puis reconstruire l’église Saint-Pierre. Cette fois, on avance : le nouvel édifice sera livré à Noël 2017.

« Quelle tristesse ce serait de ne pas entendre la cloche à midi ou à 19 h ! » s’exclame Alain Chauviré, maire de Gesté, petite commune de 2 700 habitants du Maine-et-Loire.

La cloche de l’ église du village tinte toujours mais l’édifice, depuis des années, n’y accueillait plus personne. Trop dangereux : il menaçait ruine. Il a été presque entièrement rasé en 2013. Seuls le clocher, ainsi que la crypte, ont été conservés.

Après une longue bataille juridique, l’ église reconstruite pourra à nouveau accueillir les habitants, fin 2017. François Richer, prêtre de la paroisse, ne cache pas son impatience. Messes, sépultures et mariages sont de fait organisés dans une commune voisine : « J’ai hâte que le chantier aboutisse. L’ église est un lieu de rassemblement. »

L’histoire de cette église Saint-Pierre, datant du XIXe siècle, est tout sauf banale. Car faire passer l’idée d’un tel projet a pris du temps. La réflexion, entamée dès 1987, a passé un cap en 2007, quand le conseil municipal a voté pour la déconstruction-reconstruction.

Mais c’est aussi à cette période que l’association Mémoire vivante du patrimoine gestois, qui défendait une rénovation de l’édifice, a multiplié les recours. Des procédures à tous les échelons juridictionnels possibles, jusqu’au Conseil d’État.En mars dernier, les avocats des deux parties s’étaient encore retrouvés au tribunal administratif de Nantes, Mémoire vivante mettant en doute la légalité de la démolition. « Le jugement a donné raison à la commune », a rappelé, hier, Gérard Chevalier, maire de la commune nouvelle Beaupréau-en-Mauges, comprenant désormais Gesté. À moins que l’association ne dépose un nouveau recours… Lire la suite et découvrir d’autres images sur Gesté. Le petit village va retrouver son église [images]

A propos de l’église de Gesté

Commentaires via facebbok
(1 078 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(2 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz