Rouen : Nuit Debout réveille les défenseurs de l’église Saint-Nicaise

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

SEINE MARITIME

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église

Lue cette information surprenante sur le site de Paris- Normandie. comme quoi le patrimoine est convoqué sur tous les champs de l’actualité (et de la vie des personnes) :

Rouen : l’occupation de l’église Saint-Nicaise par Nuit Debout réveille les défenseurs du patrimoine

L’occupation de l’église par Nuit Debout a réveillé des habitants soucieux de préserver ce patrimoine. Ils en parlent ce soir.

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église «Ils ont été un déclencheur », dit Danielle des militants de Nuit Debout, qui occupent l’église Saint-Nicaise à Rouen depuis le 5 mai. Le coup de vent libertaire qu’ils font souffler sur l’ancienne église désacralisée a en effet réveillé une poignée d’habitants, soucieux de préserver ce patrimoine, fermé au public depuis 2002. Parmi eux, Danielle : « Quand j’ai vu arriver ces jeunes, je me suis inquiétée pour l’église, l’orgue, les vitraux. Il y a là des objets de valeur… » Alors Danielle est allée à la rencontre des militants de Nuit Debout dans l’église rebaptisée sur les fonts de l’insurrection « Commune Saint-Nicaise ». « J’ai bien vu les meneurs, ceux qui ne parlaient que politique mais j’ai eu le sentiment – surprise – que certains s’intéressaient comme moi à ce patrimoine ».

À l’ordre du jour du conseil de quartier

Car, chez les activistes anarco-écolos aussi, une révélation reste possible… Si bien que le 14 mai, quand les militants ont organisé leurs portes ouvertes, les échanges ont été fructueux. « Des pleines pages de propositions », fait entendre Danielle qui a tout noté. Sa liste mentionne un jardin partagé dans le clos du presbytère, des concerts en lien avec le conservatoire voisin, un centre d’interprétation du patrimoine, inexistant à Rouen, ou tout simplement une maison de quartier. « Il y a là des propositions qui seront évoquées au conseil de quartier », explique Danielle.

Conseiller de quartier lui aussi, Alain Rouziès considère cette mobilisation comme un possible « début », à l’instar du mouvement qui s’était organisé, à la fin des années quatre-vingt-dix, pour sauver l’église Saint-Jean-Eudes, aux Sapins. « Il va falloir créer quelque chose… Une structure qui puisse porter un projet de sauvegarde », poursuit Alain Rouziès… Lire la suite sur Rouen : l’occupation de l’église Saint-Nicaise par Nuit Debout réveille les défenseurs du patrimoine – paris-normandie.fr

A ce sujet lire aussi :

L'ancienne église Saint-Nicaise, à Rouen, occupée par Nuit debout. le groupe dit vouloir la "restaurer"

L’ancienne église Saint-Nicaise, à Rouen, occupée par Nuit debout. Le groupe dit vouloir la « restaurer »

commentaires via facebbok
Partages
(103 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz