Rouen : Nuit Debout réveille les défenseurs de l’église Saint-Nicaise

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

SEINE MARITIME

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église

Lue cette information surprenante sur le site de Paris- Normandie. comme quoi le patrimoine est convoqué sur tous les champs de l’actualité (et de la vie des personnes) :

Rouen : l’occupation de l’église Saint-Nicaise par Nuit Debout réveille les défenseurs du patrimoine

L’occupation de l’église par Nuit Debout a réveillé des habitants soucieux de préserver ce patrimoine. Ils en parlent ce soir.

Le 14 mai, Nuit Debout avait invité les habitants à réfléchir à un avenir pour cette église «Ils ont été un déclencheur », dit Danielle des militants de Nuit Debout, qui occupent l’église Saint-Nicaise à Rouen depuis le 5 mai. Le coup de vent libertaire qu’ils font souffler sur l’ancienne église désacralisée a en effet réveillé une poignée d’habitants, soucieux de préserver ce patrimoine, fermé au public depuis 2002. Parmi eux, Danielle : « Quand j’ai vu arriver ces jeunes, je me suis inquiétée pour l’église, l’orgue, les vitraux. Il y a là des objets de valeur… » Alors Danielle est allée à la rencontre des militants de Nuit Debout dans l’église rebaptisée sur les fonts de l’insurrection « Commune Saint-Nicaise ». « J’ai bien vu les meneurs, ceux qui ne parlaient que politique mais j’ai eu le sentiment – surprise – que certains s’intéressaient comme moi à ce patrimoine ».

À l’ordre du jour du conseil de quartier

Car, chez les activistes anarco-écolos aussi, une révélation reste possible… Si bien que le 14 mai, quand les militants ont organisé leurs portes ouvertes, les échanges ont été fructueux. « Des pleines pages de propositions », fait entendre Danielle qui a tout noté. Sa liste mentionne un jardin partagé dans le clos du presbytère, des concerts en lien avec le conservatoire voisin, un centre d’interprétation du patrimoine, inexistant à Rouen, ou tout simplement une maison de quartier. « Il y a là des propositions qui seront évoquées au conseil de quartier », explique Danielle.

Conseiller de quartier lui aussi, Alain Rouziès considère cette mobilisation comme un possible « début », à l’instar du mouvement qui s’était organisé, à la fin des années quatre-vingt-dix, pour sauver l’église Saint-Jean-Eudes, aux Sapins. « Il va falloir créer quelque chose… Une structure qui puisse porter un projet de sauvegarde », poursuit Alain Rouziès… Lire la suite sur Rouen : l’occupation de l’église Saint-Nicaise par Nuit Debout réveille les défenseurs du patrimoine – paris-normandie.fr

A ce sujet lire aussi :

L'ancienne église Saint-Nicaise, à Rouen, occupée par Nuit debout. le groupe dit vouloir la "restaurer"

L’ancienne église Saint-Nicaise, à Rouen, occupée par Nuit debout. Le groupe dit vouloir la « restaurer »

Partages
(94 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *