Paris veut des bâches publicitaires pour restaurer ses églises

Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

PARIS

Par Mbzt — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15726712

L’église Saint-Augustin à Paris fait partie des chantiers prioritaires. photo Par Mbzt, commons wikimedia

Lue sur le site du Point, cette information donnée Emmanuelle Revillion :

À Paris, la publicité au secours des édifices religieux

La Mairie de Paris mise sur l’installation de bâches publicitaires pour financer les travaux d’entretien et de rénovation de son patrimoine

Vos balades culturelles dans la capitale pourraient bientôt se faire sous l’oeil attentif des plus grandes marques. La Mairie de Paris a décidé de « redécorer » ses édifices religieux d’imposantes bâches publicitaires et c’est pour la bonne cause. Le but : financer une partie des plus gros travaux de rénovation des monuments historiques. Ce projet qui ne fait pas l’unanimité et qui attire les foudres des écologistes sera débattu en juillet, lors du Conseil de Paris.

Une liste de vingt travaux prioritaires a été définie avec le diocèse. Ils devraient dans un premier temps se concentrer sur trois églises : la Madeleine, Saint-Augustin et Saint-Eustache. Bruno Julliard, premier adjoint d’Anne Hidalgo en charge du patrimoine, se montre optimiste dans Le Parisien quant aux effets de cette mesure. « Nous pouvons lancer les appels d’offres, nous sommes désormais sûrs de pouvoir engager les gros chantiers sur nos édifices d’ici à la fin de la mandature, en 2020. »

Diversifier les sources de financement

Anne Hidalgo l’avait promis l’année dernière, un budget de 80 millions d’euros sera consacré à la rénovation de certains monuments historiques d’ici à 2020. À ce montant, il faut ajouter une participation de 11 millions versée par l’État et près de 20 millions issus de financements privés (entreprises, mécénat, etc.). Des chiffres que l’Observatoire du patrimoine religieux (OPR) estime loin d’être suffisants pour restaurer les 96 édifices culturels de la ville. Aujourd’hui, il est clair que la capitale doit se montrer pragmatique pour faire face à un manque réel de ressources financières qui vient entraver son objectif. Le coût des travaux est en effet… Lire la suite sur À Paris, la publicité au secours des édifices religieux – Le Point

Depuis le temps qu’on en parle :

A propos de l’urgence à sauver les églises parisiennes :

Commentaires via facebbok
(423 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Paris veut des bâches publicitaires pour restaurer ses églises"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cachau
Invité

Financer la restauration du patrimoine par la publicité est une chose largement répandue à l’étranger (Italie, Espagne, GB, Allemagne…). Encore une fois, la France est à la traîne. Il serait temps que les écologistes ouvrent les yeux sur le monde où ils vivent et s’ils ont de l’argent à mettre sur le patrimoine qu’ils le disent.

wpDiscuz