Un avenir pour la salle des pas perdus du Palais de Justice de Poitiers

Article pouvant être lu en 1 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

VIENNE

La salle des pas perdus du Palais de Justice de Poitiers, édifié au XIIe siècle par Aliénor d’Aquitaine, accueille le Musée (éphémère) des futurs de Wesley Meuris qui propose d’explorer les images qui évoquent l’avenir.

Une installation provisoire qui préfigure l’avenir culturel du Palais de Justice de Poitiers avant son déménagement prévu dans quelques années.

Le musée des futurs – Wesley Meuris © Eric Tabuchi

(Extrait du communiqué) Nouveau projet réalisé spécifiquement pour l’architecture monumentale de la Salle des Pas Perdus du Palais de Justice de Poitiers, édifiée par Aliénor d’Aquitaine au XIIème siècle, Le Musée des futurs est un musée dédié à la vulgarisation des images du futur.

Il se divise en trois sections. La première est consacrée à l’histoire des images et des méthodes d’appréhension de l’avenir, de l’Antiquité à nos jours. La seconde propose de se plonger, aujourd’hui, dans différents futurs possibles, plausibles, préférables ou souhaitables à partir d’images, de vidéos et de fac-similés. Au centre de l’espace, enfin, une grande structure vide propose au visiteur une présentation du futur, sous la forme d’une expérience spatiale, physique.

Le Musée des futurs est totalement fictionnel. Si l’appareillage institutionnel existe bel et bien physiquement – sous la forme de cartels, textes muraux, documents de visite, mobilier d’exposition, supports de communication au vocabulaire générique–, et conceptuellement – sous la forme de multiples jeux de classification des connaissances — le musée est en lui-même une invention de l’artiste Wesley Meuris, en collaboration avec Jill Gasparina.

Commentaires via facebbok
(274 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz