La Fondation du Patrimoine célèbre ses 20 ans

Pocket
Article pouvant être lu en 6 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

MECENAT

20 ans fondaton du patrimoineSamedi 2 juillet 2016, La Fondation du Patrimoine célèbre la loi du 2 juillet 1996, à l’origine de sa création

(Communiqué) En 1996, le sénateur-maire de Saumur Jean-Paul Hugot présentait devant le Sénat un rapport qui concluait à l’absolue nécessité pour notre pays de se doter d’une structure chargée d’impulser une politique active de mobilisation du secteur privé – à l’échelle des citoyens comme des entreprises – en faveur du patrimoine.

Sous la forte impulsion du président de la République, le ministère de la Culture préparait le texte qui, une fois adopté par le Parlement, allait devenir la loi du 2 juillet 1996 créant la Fondation du patrimoine, reconnue d’utilité publique par un décret du 18 avril 1997.

Le 2 juillet 2016, la Fondation du patrimoine aura 20 ans. Un anniversaire que l’on fête plus comme une promesse d’avenir que comme une commémoration. Grâce à l’organisation mise en place dès 1997 par son premier président Edouard de Royère, auquel a succédé Charles de Croisset en 2006, la Fondation est aujourd’hui fidèle à l’espritde ses fondateurs* : développer la conscience des Français face aux trésors dont ils sont dépositaires plus que propriétaires, les accompagner dans leurs efforts pour sauvegarder et pour mettre en valeur le patrimoine qui leur est proche et dont ils sont les passeurs plus que les possesseurs, conjuguer les moyens publics et les moyens privés pour que ce patrimoine reçu des générations qui nous ont précédées soit transmis à celles qui nous suivent.

La Fondation est aujourd’hui la première organisation privée en France dédiée au patrimoine de proximité, dont la gestion de qualité a été saluée dans le rapport public annuel de la Cour des Comptes en 2013.

En 20 ans d’activité, la Fondation du patrimoine a accompagné près de 30 000 projets en conjuguant les moyens publics avec ceux du bénévolat et du mécénat. Les 550 bénévoles et les 70 salariés qui en constituent les forces vives ont développé des outils qui permettent aux acteurs du secteur privé d’associer leurs moyens à ceux des services de l’Etat et des collectivités territoriales.

Le patrimoine de proximité, de pays, essentiellement non protégé et souvent rural est ainsi entretenu dans les règles de l’art pour garder sa place, l’adapter ou en trouver une autre quand sa raison d’être a disparu. Plus de deux milliards d’euros de travaux ont été accompagnés, plus de 60 000 emplois, eux aussi de proximité et non délocalisables ont été soutenus dans les secteurs du bâtiment et des métiers d’art. En agissant ainsi la Fondation répond aux attentes des Français.

Début 2016, ils ont exprimé leur attachement à ce patrimoine local au travers du sondage Les Français et le patrimoine de proximité**. En 2015, ont confirmé leur engagement par une collecte record du mécénat populaire : la mobilisation de 40.000 donateurs a permis de récolter près de 14 millions d’euros, soit une augmentation de plus de 25% par rapport à l’année précédente.

L’année 2016 se présente sous les meilleurs auspices : à fin mai, la Fondation a déjà collecté plus de 5 millions d’euros de mécénat populaire, soit une augmentation de 13% par rapport à 2015.

Les dons en ligne, qui depuis le lancement du « don en 1-clic » fin 2014 avaient vu leur montant progresser de 84% en 2015, voient une nouvelle évolution de 26%.

Nos mécènes nationaux continuent à nous soutenir avec fidélité : cette année sera aussi celle de la célébration des 10 ans de notre partenariat avec notre premier mécène la Fondation Total, et la pérennité de l’action à nos côtés de CGPA, de la Fondation Bettencourt Schueller, de Motul, de JCDECAUX, de la Fondation RTE, de la Fondation Crédit Coopératif. Nous saluons l’arrivée d’un nouveau mécène : la Mutuelle Ivry La Fraternelle.

En parallèle, la Fondation se félicite de la création de 27 clubs de mécènes régionaux et départementaux depuis 2010. A noter : le 28e club de mécènes sera lancé au niveau régional le 2 juillet prochain à Châteaugiron (Bretagne).

L’ANNIVERSAIRE

De nombreuses manifestations sont organisées en 2016 dans toutes les régions de France pour marquer les 20 ans de la Fondation du patrimoine : visites, rallyes, concerts, conférences, publications…

  • A Paris, la Fondation s’affichera du 17 septembre 2016 au 15 janvier 2017 sur les grilles du jardin du Luxembourg au travers de l’exposition Le patrimoine, une passion, des hommes dont les 80 panneaux porteront les images de nos actions.
  • Un beau livre Le patrimoine, une passion, des hommes les reprendra et les commentera pour prolonger et exporter la déambulation parisienne et donner au lecteur l’envie d’aller voir de plus près et de regarder autrement le patrimoine qui l’entoure (sortie le 7 septembre 2016 – Editions Autrement).
  • Un numéro spécial du Journal du Parlement La Fondation du patrimoine a été publié au  printemps dernier avec un éditorial de la ministre de la Culture et de la CommunicationAudrey Azoulay, et des textes de Gérard Larcher, Jean-Jacques Aillagon, Pierre Nora, …
  • Fin septembre, la Fondation présentera son nouveau site Internet doté d’une plateforme de dons indépendante. Refondu, il sera aussi au service des porteurs de projets.

L’ANNIVERSAIRE DU 2 JUILLET 2016 À SAUMUR

La Fondation du patrimoine a choisi le retour à ses terres d’origine pour fêter ses 20 ans le 2 juillet prochain. En 1996, Jean-Paul Hugot, alors sénateur-maire de Saumur, mena la création de ce projet national. La région du saumurois s’est régulièrement distinguée tout au long de ces 20 années par sa capacité de mobilisation et d’innovation.

MANIFESTATION

La Fondation du patrimoine a voulu que son vingtième anniversaire soit l’occasion de se souvenir de ses premiers paset des hommes qui les ont accompagnés. Une matinée exceptionnelle d’interventions et de conférences aura lieu au théâtre du Dôme à Saumur.

Charles de Croisset, président de la Fondation du patrimoine, François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation du patrimoine, François-Xavier Gourdon, délégué des Pays de la Loire de la Fondation du patrimoine, en présence de Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture, Défenseur des droits, accueilleront Henri-Michel Comet, préfet de la région des Pays de la Loire, Bruno Retailleau, président du Conseil régional des Pays de la Loire, Christian Gillet, président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, Guy Bertin, président de la Communautéd’agglomération Saumur Loire Développement, Jean-Michel Marchand, maire de la ville de Saumur et François Asselin, président de la CGPME.

CIRCUITS DE DÉCOUVERTE

Parce que le patrimoine est un bien commun, la délégation des Pays de la Loire proposera l’après-midi du 2 juillet une découverte des richesses multiples du Saumurois en quatre parcours à réaliser à pied, à vélo ou en autocar. Des lieux méconnus vont se dévoiler… des propriétés privées et publiques : manoir, chapelle, pigeonnier. Les circuits seront parfois accompagnés de guides conférenciers et conclus par des dégustations de produits locaux.

En savoir plus sur www.fondation-patrimoine.org/

Commentaires via facebook
(271 visites sur cette page - compteur installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)
Pocket

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de