Un mode d’emploi pour le changement d’usage d’une église ?

Article pouvant être lu en 3 minute(s) (hors éléments audio ou vidéo)

 

NORD

Existe-t-il un mode d’emploi pour le changement d’usage d’une église ? Silvany Hoarau, propriétaire de Saint-Louis à Tourcoing, a créé le Far Lab, un laboratoire d’idée et de pratiques destiné à construire une « nouvelle vie » aux églises abandonnées. une méthode qu’il testera sur Saint-Gérard à Wattrelos prochainement. A lire ces informations données sur le site de Nord-Éclair par Bérangère Barret (En revanche, je ne sais pas sur quelles estimations repose le nombre d’églises en péril mentionné dans l’article):

1000 églises en péril: quelles solutions?

Silvany Hoarau, propriétaire de Saint-Louis à Tourcoing, lance le Far Lab. Un labo pour préserver les églises désacralisées en leur construisant une « nouvelle vie », qu’il testera sur Saint-Gérard à Wattrelos.

Saint-Gérard à Wattrelos

Sur 45 000 églises en France, il y en a 1 000 qui peuvent être détruites l’année prochaine  » faute de travaux rapides, souffle Silvany Hoarau. Il a acquis l’église Saint-Louis, rue des Cinq Voies à Tourcoing, en 2011. Les travaux qu’il y a déjà réalisés sont dantesques. Mais il ne se décourage pas et se penche même sur le cas d’une autre église en péril de notre secteur, Saint-Gérard à Wattrelos, où il veut mener un projet citoyen et collaboratif avec les habitants. Pour lui, la meilleure façon de sauver une église, c’est d’y associer le quartier, pour qui le clocher est souvent « un phare ».

Les églises appartiennent toujours au diocèse, c’est donc lui qui vend ou cède celles destinées à vivre une autre vie… : FAUX

Les églises construites avant 1905 appartiennent aux municipalités. Les autres au diocèse. Les premières ne peuvent malgré tout pas être vendues à un particulier ou une association par la seule volonté de la mairie. L’Église, qui y est prestataire, doit être consultée, rappelle-t-on au diocèse de Lille. En outre, la vente fait l’objet d’une délibération au conseil municipal. Pour ce qui est des églises diocésaines, les démarches administratives sont plus simples. Mais l’enjeu spirituel est toujours très important.

Les reconversions de lieux religieux se multiplient chez nous : VRAI

Le projet pour l’église Saint-Gérard, dont les travaux doivent commencer rapidement pour éviter qu’elle ne tombe en ruines, est en bonne voie, selon Silvany Hoarau. Le but : installer une «  cité artisanale destinée à l’apprentissage  ».

D’autres « reconversions » ont éclos sur le territoire de Roubaix-Tourcoing. L’église Saint-André de Hem a été rachetée par la Ville qui veut la transformer en épicerie solidaire. Le Secours catholique a, lui, investi le presbytère de l’église Saint-Rédempteur à Roubaix, pour y donner des cours d’alphabétisation.

D’autres initiatives versent moins dans le social. À Tourcoing, le monastère des Bénédictines, fermé en 2011 après 90 ans de bons et loyaux services religieux, devrait accueillir une résidence pour personnes âgées. Le couvent de la Visitation à Roubaix a lui aussi été racheté par une agence, qui comptait y construire 56 logements. Faute d’acheteurs, le projet a finalement été abandonné.

Enfin, des églises sont aujourd’hui fermées, sans projet en vue. C’est le cas de l’église Saint-Michel à Roubaix (non désacralisée mais fermée en 2014). Notre-Dame-des-Anges à Tourcoing est, elle, fermée pour travaux. Mais cela dure depuis 2012.

Il est facile de changer la destination d’une église pour la sauver de la démolition : FAUX

…. Lire la suite sur 1000 églises en péril: quelles solutions? – Accueil – Nord Eclair

Commentaires via facebbok
(290 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz