Etat d’urgence Les Japonais délaissent le Mont Saint-Michel

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

MANCHE

Information lue sur le site de Ouest-France, sous la plume de Blaise Diagne :

Les Japonais désertent le Mont Saint-Michel

.

(Photo : Marc Ollivier/archives Ouest-France)

(Photo : Marc Ollivier/archives Ouest-France)

Les professionnels du secteur touristique au Mont Saint-Michel sont unanimes : la fréquentation internationale, notamment japonaise, du monument historique et de ses alentours est en forte baisse.

Plus que les autres touristes étrangers, les Japonais semblent délaisser le Mont Saint-Michel, dont ils étaient il y a trois ans encore la première population étrangère en termes de visites. À l’office du tourisme du Mont, on fait remonter cette situation aux attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015. « Les Japonais sont ultrasensibles aux questions sécuritaires », y indique-t-on.

Odile Perrissol, guide chez Audil Tour, l’une des principales agences du Mont travaillant essentiellement avec des ressortissants nippons, confirme : « J’ai actuellement 50 % de groupes en moins. Les Japonais étaient jusqu’à l’an passé les seuls touristes à venir toute l’année, permettant au secteur touristique montois d’exister hors de la haute saison. Il y a désormais un sentiment de peur chez eux, depuis les attentats de novembre 2015. Ils ont reçu des images chocs de tout cela via la télévision, sans parler des scènes de violence lors des manifestations au printemps. L’hiver a été du coup très calme, et l’attentat de Nice a fini de plomber la période estivale. »

La France, classée « destination à risque »

Les consignes des autorités japonaises pour éviter la France, désormais classée « destination à risque », ont fini de convaincre des Japonais « toujours disciplinés », comme le souligne Odile Perrissol. « Ils voyagent essentiellement en groupe, via des tour-opérateurs qui appliquent à la lettre les consignes gouvernementales. Tant qu’il y aura l’état d’urgence ici, cela signifiera du… Lire la suite sur Les Japonais désertent le Mont Saint-Michel – Edition du soir Ouest France – 10/08/2016

Partages
(226 visites sur cette page selon le compteur Google Analytics installé sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *