Une église à vendre à Brest, une première dans le Finistère

Article pouvant être lu en 2 minute(s), hors éléments éventuels audio ou vidéo
Partages

 

FINISTÈRE

Information lue sur le site du Télégramme :

Brest. À vendre, église, prix à débattre…
.

C’est une grande première dans le Finistère : le diocèse de Quimper et Léon a émis le voeu de se séparer de l’église Saint-Yves de Quizac, située à Bellevue. La Ville n’est pas intéressée par l’édifice qui a été désacralisé il y a cinq ans. Mais alors, qui ? Pour l’heure, les voies de l’acquéreur restent impénétrables.

« Parfois, je passe devant, c’est triste. Une église vide, c’est toujours un crève-coeur. Alors autant lui redonner vie autrement et récupérer quelques deniers », souffle une fidèle de Bellevue à la sortie de la messe, samedi, à Notre-Dame du Bouguen. Pour cette fervente catholique, la mise en vente de l’église Saint-Yves de Quizac, fermée depuis 2011, n’est pas un drame en soi. « Il faut bien s’adapter aux pratiques des chrétiens et dimensionner le patrimoine en conséquence », ajoute-t-elle. Mais dans le doyenné de Brest nord, qui englobe aussi la paroisse de Lambézellec, « certains paroissiens ont de la peine, et c’est bien normal », confesse Rémi Perrin. Chargé du patrimoine religieux, l’économe diocésain pense pouvoir dire que « c’est une première dans le Finistère, en tout cas depuis mon arrivée en poste en 2009. On a vendu des chapelles, assez récentes, construites du temps du patronage, mais des églises, de mémoire, jamais ». Les édifices concernés « sont généralement des bâtiments qui ont très peu de valeur et où il n’y a pas d’attachement excessif au lieu ». Dans le cas présent, la décision serait avant tout dictée par des considérations pastorales. « On a deux églises à Bellevue, avec Notre-Dame du Bouguen. Celle de Quizac a été désacralisée en 2011 et n’accueille plus de cérémonie depuis ce jour ».

Manifeste de l’architecture en béton, l’église Saint-Yves de Quizac a été édifiée par l’architecte Claude Petton, à la fin des années 60 et inaugurée en 1971, afin de remplacer… Lire la suite sur Le Télégramme : Brest. À vendre, église, prix à débattre…

commentaires via facebbok
Partages
(6 430 visites sur cette page depuis l'installation du compteur sur le site le 22 juillet 2014)
(1 visites aujourd'hui)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz